Madagascar: Pâques à Madagascar - Célébration à distance pour les millions de chrétiens

La ruée vers les églises et les temples ne sera pas au rendez-vous cette année pour célébrer Pâques dans le pays. Et pour cause, les établissements culturels devront rester fermés, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

David Rakotonirina, président du FFKM.

Des cultes télévisés et radiodiffusés remplaceront les cultes habituels qui sont réservés aux millions de chrétiens du pays durant les fêtes de Pâques. Les établissements cultuels doivent demeurer fermés durant cette période cruciale du christianisme à cause des dispositions mises en place dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Pour les chefs des églises chrétiennes historiques - notamment l'église catholique romaine, l'ecclésia épiscopale malgache, l'église luthérienne ainsi que l'église réformée, regroupées au niveau du Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM) - cette mesure radicale et sans précédent a été prise pour protéger les fidèles de la propagation du COVID-19.

Ils ont déclaré en effet que les églises et les temples, répartis sur toute l'île, resteront fermés jusqu'à nouvel ordre. Les millions de fidèles seront alors privés du rendez-vous annuel pour la célébration des fêtes de Pâques durant la deuxième semaine du mois d'avril. Une célébration qui durera une semaine pleine. Pour cette année, ils ne doivent pas alors rejoindre les églises mais seront obligés de rester chez eux pour célébrer ces fêtes religieuses dans des conditions inhabituelles.

A l'occasion de cette période importante pour les chrétiens, qui s'ouvrira dès aujourd'hui, le FFKM, contraint de s'adapter au contexte et mettant en valeur l'œcuménisme, va organiser dès ce jour des célébrations dirigées par les hommes d'églises durant la Semaine Sainte. Des célébrations qui seront retransmises à partir de 17h sur la TVM et sur les ondes de la RNM. « Cette disposition a été prise afin que tous les chrétiens de Madagascar puissent célébrer les fêtes de Pâques chez soi », indique Irako Andriamahazosoa, président de l'église réformée FJKM.

Les quatre confessions du FFKM vont ainsi passer tour à tour pour diriger chaque célébration. L'église catholique romaine sera à la commande du culte œcuménique de ce lundi ; tandis que l'église anglicane, elle, officiera la messe de mardi. Mercredi sera le tour de l'église luthérienne, et vendredi celui de l'église réformée. Pour la célébration de la Cène du Jeudi Saint, le culte œcuménique, qui ne célèbrera pas alors le rite du lavage des pieds, sera dirigé par le conseil œcuménique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.