Sénégal: Couvre-feu à Touba - 11 chauffeurs de taxis (Allo-Dakar) et 7 commerçants arrêtés

6 Avril 2020

A Touba et Mbacké, les forces de sécurité jouent leur partition dans le combat contre le coronavirus. Les éléments de la Police et celles de la Gendarmerie sévissent contre tous les contrevenants aux lois et règlements du couvre-feu. A cet effet 11 personnes ont été déférés au parquet.

Du 24 Mars au 4 Avril 2020, les forces de sécurité ont effectués plusieurs opérations à Touba et Mbacké, qui ont abouti à la mise en fourrière de plusieurs véhicules, des hippomobiles et arrêté des citoyens qui ont délibérément violé l'arrêté instituant les heures de fermeture des marchés et le démarrage du couvre-feu à Touba. Samedi, les éléments de la Police ont effectué une descente au marché Ocass, une course poursuite s'est engagé entre les limiers et certains commerçants qui n'avaient pas respecté l'heure de fermeture clairement notifié par l'arrêté préfectoral. Au total sept personnes surprises par l'intervention des limiers ont été interpellées et conduit manu militari, au poste de Police, pour non-respect de l'arrêté préfectoral.

Auparavant, dans la nuit du jeudi au vendredi dernier, durant le couvre-feu la Police a arrêté 11 véhicules dit « Allo-Touba » tentant de quitter la ville avec à leur bord des passagers en partance pour Dakar. Ces chauffeurs ont choisi délibérément de violer le couvre-feu. C'est entre 23 heures et 3 heures du matin que les premiers taxis ont été arrêtés, puis le reste entre 3 heures et 4 heures du matin.

Les chauffeurs squattent les rues à ces heures de la nuit pour embarquer depuis leur domicile les candidats au voyage clandestin. Ces derniers n'hésitent pas à débourser entre 15.000 Fcfa et 25.000 Fcfa pour se rendre à Dakar. En patrouille les éléments de la Police ont coincé 11 voitures. 5 parmi eux ont déjà été déférés au parquet depuis vendredi, les 6 autres seront déférés ce lundi devant le procureur, pour violation du couvre-feu, transport irrégulier, refus d'obtempérer.

147 véhicules, 660 interpellations par la gendarmerie

Omniprésente dans les différentes localités, la Gendarmerie a de son côté, comptabilisé plus de 147 voitures, 49 hippomobiles arrêtés, 660 personnes interpellées dans le département de Mbacké dans la période allant du 24 mars au samedi 4 Avril 2020.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.