Ile Maurice: Paul Bérenger demande plus de transparence dans les allocations de l'Etat

Il ne peut plus faire sa conférence de presse saturnale. Du coup, Paul Bérenger se rattrape via Facebook, comme les Ramgoolam ou autres Duval et Boolell. En ce lundi 6 avril, c'est la question de la transparence dans l'octroi des allocations du gouvernement qui le préoccupe. Le leader du Mouvement militant mauricien estime que les autorités ne donnent pas assez d'informations.

Principalement sur les trois aides : la distribution des cartons de vivres aux 35 000 familles du registre social, le Wage Assistance Scheme et le Self Employed Assistance Scheme.

Est-ce qu'il y a aura d'autres distributions ? Combien de familles sur le registre social en ont bénéficié ? Combien de ceux qui ont la «carer's allowance» ? Combien dans les institutions charitables ont reçu un colis ? Combien y a-t-il eu de plaintes de gens qui avaient le droit de recevoir ces vivres mais ne les ont pas reçues ?

En ce qui concerne l'aide aux entreprises pour le paiement des salaires, via la Mauritius Revenue Authority (MRA), Paul Bérenger se demande ce qui va arriver pour le mois d'avril et après. Il veut aussi savoir combien d'entreprises ont bénéficié de cette subvention, combien cela a coûté et combien de sociétés ont été disqualifiées.

En ce qui concerne le Self Employed Assistance Scheme, toujours octroyé à travers la MRA, qui va payer à chaque personne à son compte Rs 5 100 pour la période du 16 mars au 15 avril, il ne sait pas ce qui va arriver après cette date. Sur quelle base on a fixé un demi-mois de salaire minimum, combien les sociétés auront et combien ont été disqualifiées par le gouvernement et la MRA ?

«Le gouvernement a un devoir de transparence envers la population et doit donner tous ces renseignements», conclut Paul Bérenger.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.