Ile Maurice: Non-respect du couvre-feu - Des hors-la-loi bloquent la route à Tyack

Des Mauriciens n'ont toujours pas compris le protocole du couvre-feu et se rangent du côté des hors-la loi. Les policiers de Rivière-des-Anguilles ont eu fort à faire aux petites heures de ce lundi 6 avril. Ne supportant pas que leurs amis ont été arrêtés pour un contrôle de routine un peu plus tôt, une dizaine d'habitants de Tyack ont décidé de rendre la tâche difficile aux policiers en obstruant la route.

La police a été mandée à la Royal Road Uphill Tyack, aux alentours de minuit. La route était obstruée par plusieurs poubelles. Une dizaine d'hommes étaient armés de sabres. Ils étaient masqués et s'en sont pris aux policiers.

ET les voyant la police a dû faire machine arrière et appeler d'autres équipes en renfort. Elle a sollicité, entre autres, l'aide de la Special Anti-Roberry Squad (SARS), sous la supervision du Sergeant Goodur et de la SARS de Port-Louis, qui sont arrivées au plus vite afin pour parer à toute éventualité

Barrage

Les policiers de la SARS ont constaté qu'il y avait bien des poubelles qui obstruaient la route mais personne n'était présent à ce moment-là. Ils ont dégagé le passage. La police est restée afin de mettre cette route sous surveillance. Dix minutes après, cinq personnes se sont à nouveau rendues sur les lieux afin d'obstruer encore une fois la route avec les poubelles, construit ainsi un nouveau barrage.

L'équipe de la SARS a mis la main sur un des protagonistesi, Ajay Choytun âgé de 29 ans, habitant Tyack. Les autres ont pris la poudre d'escampette. Le suspect est en détention au poste de police Rivière-des-Anguilles.

Un autre a été arrêté aux alentours de 3 heures du matin, Dourvesh Ramsurrun 29 ans, habitant également Tyack. Un sabre a été saisi sur lui. Il est aussi maintenu en cellule policière.

Ils répondent tous deux d'une charge provisoire de «Rogue and Vagabond». Huit autres suspects sont recherchés par la police.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.