Tunisie: L'Inlucc reçoit plusieurs signalements dénonçant un abus de pouvoir par des « Omda »

6 Avril 2020

L'Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc) a annoncé, dimanche, avoir reçu plusieurs signalements dénonçant un abus de pouvoir orchestré par certains Omda qui monopolisent des denrées alimentaires, dont la semoule, pour les redistribuer à leurs proches, augmentent illégalement les prix et attribuent des aides financières à ceux qui n'en ont pas besoin.

Selon les signalements parvenus à l'Instance, un Omda de Dahmani au gouvernorat du Kef, aurait stocké des quantités de semoule pour la redistribuer à ses proches. Un agent sécuritaire à cité El Gobbaa (La Manouba) aurait également monopolisé des quantités de semoule pour les vendre à 50 dinars le sac sachant que le prix d'un sac de semoule est de 24 dinars. Le Omda de Hidra à Kasserine aurait également détourné pour son propre compte des quantités de semoule destinées à sa région.

L'un des Omda de Sidi Bouzid aurait détourné les quantités de semoule destinées à sa région au profit de ses proches et attribué des aides destinées aux familles nécessiteuses à d'autres qui n'en ont pas besoin.

Le Omda d'El Guettar (Gafsa) aurait distribué des quantités de farine à des familles qui n'en ont pas besoin.Les signalements parvenus à l'Inlucc relèvent aussi qu'un agriculteur et un entrepreneur de bâtiment originaires du gouvernorat de Jendouba auraient bénéficié d'aides sociales bien que le leur situation financière soit aisée.

Un maire adjoint au gouvernorat de Médenine aurait, par ailleurs, abusé de son pouvoir pour couvrir un propriétaire d'un café ayant poursuivi son activité malgré le confinement général.L'Inlucc a, en outre, été avertie sur une augmentation illégale des prix de médicaments et de gants à usage médical pratiquée par une pharmacie à Redaif et sur plusieurs cas de vente conditionnée de produits alimentaires.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.