Angola: COVID-19 - Les citoyens insistent sur la désobéissance

Luanda — La désobéissance et la confrontation contre les forces de défense et de sécurité continuent de marquer le comportement de certains citoyens, qui ne respectent pas les mesures de prévention et de propagation du nouveau coronavirus (Covid-19) dans le pays.

Depuis que l'état d'urgence est entré en vigueur en Angola le 27 mars dernier, le comportement de certains citoyens est négatif et violant et pourtant le décret présidentiel restreint la libre circulation des personnes et oblige à l'isolement, selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur, le sous-commissaire Waldemar José.

À titre d'exemple, au cours des dernières 24 heures, les forces de défense et de sécurité ont ordonné à un groupe de citoyens de rentrer chez eux, mais l'un de ces jeunes hommes a fait face aux troupes, voulant même désarmer l'un des policiers, une action qui a abouti à un coup de feu.

À Benguela, huit pasteurs de l'Église du septième jour ont été arrêtés pour avoir organisé un culte avec plus de 258 personnes.

Toujours à Benguela, au marché de Baia Farta, un citoyen a également été détenu pour avoir vendu de la viande de chien.

À Lunda Norte, les forces de défense ont arrêté quatre citoyens de l'Église du septième jour pour avoir réunis de nombreuses personnes dans un culte.

Le même comportement a également été observé à Cuanza Sul, où un diacre a été arrêté, pour avoir réalisé une réunion de prière à l'intérieur de sa résidence avec plus de dix fidèles, mettant même sa famille en danger.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.