Cameroun: Route Léna-Nsegbe-Tibati - Le linéaire rallongé

Grâce à des économies de 18,5 milliards réalisées lors de la contractualisation et de la réalisation encore en cours, des travaux supplémentaires seront faits.

Rendus au 1er avril dernier, le taux d'exécution des travaux sur le tronçon Léna-Nsegbe-Tibati était de 54%. Le constat a été fait par le ministère des Travaux publics (Mintp) qui fait le point des travaux des différents projets en ce moment où il y a comme une tendance de démobilisation du fait du covid-19. Sur cet axe donc (135,16km), les travaux s'exécutent selon le Mintp de manière satisfaisante. L'autre information donnée pas le Mintp et non des moindres est l'économie réalisée jusqu'ici pour la réalisation de cette infrastructure.

Une première économie de 15 milliards a été faite au moment de la contractualisation, liée à la différence entre l'offre proposée par Sogea-Satom et l'enveloppe prévue pour le projet. Ce sont donc 73 milliards de F qui seront injectés sur cette route contre les 88 milliards budgétisés. « Pour cette économie réalisée après la procédure de contractualisation du marché des travaux, le MINTP a prescrit des travaux supplémentaires de 27 km (Tibati-Ngatt-Ngaoundéré) sur le même linéaire, allongeant ainsi le linéaire à bitumer.

Au final, il sera question de construire au total 167 km contre les 135, 16km prévus initialement. Il restera alors près de 215 km pour arriver à Ngaoundéré et boucler ainsi cet important programme de liaison des régions du Centre et de l'Adamaoua », renseigne-t-on à la cellule de communication du ministère. Seulement en réalisant ces travaux, une autre économie a pu être réalisée grâce à la qualité des matériaux utilisés. Ainsi 3,5 milliards ont pu être mis de côté.

D'après le maître d'ouvrage, cette enveloppe va permettre une optimisation des travaux prévus et la réalisation de certains ouvrages. On parle alors d'augmenter le linéaire de 4,350 km entre Tibati et Ngaoundéré; d'aménager un second poste de pesage alterné au premier afin de mieux assurer la fluidité du trafic et de limiter les risques de dégradation; d'aménager la gare routière et des aires de stationnement à Tibati; d'aménager en 2x1 voies avec une bande d'arrêt d'urgence de deux mètres de chaque côté et un terre-plein central de la traversée de la section urbaine de Tibati. Il est également prévu d'aménager une chaussée rigide en béton hydraulique en lieu et place d'une chaussée souple en béton bitumineux au niveau des aires de pesage, entre autres.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.