Togo: Des dispositions particulières pour les acteurs des chaînes de valeurs agricoles

Depuis le Jeudi 02 Avril 2020 et au lendemain du discours du Chef de l'Etat togolais, Faure Gnassingbé, décrétant l'Etat d'urgence, les Togolais sont obligés de faire avec un couvre-feu qui va de 20 heures et 6 heures du matin.

C'est une décision qui n'est pas sans effet sur les activités dans certains secteurs économiques du Togo. Et le secteur de l'Agriculture n'en est pas épargné.

Afin de « protéger l'économie, notamment les acteurs des chaînes de valeurs agricoles » indique nos confrères de Togofirst, le ministre de l'Agriculture, de la Production Animale et Halieutique, Noël Koutéra Bataka, a énoncé des mesures d'assouplissements pour ces derniers. Comme mesures d'assouplissements, on cite des formalités de demande d'autorisation spéciale de circulation en faveur de ces acteurs des chaines de valeurs agricoles.

Il est donc convenu de ce que pour bénéficier d'une sorte de dérogation et pouvoir circuler, les acteurs des chaînes de valeurs agricoles se doivent d'envoyer une demande au cabinet du ministre ou dans les directions régionales.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.