Ile Maurice: COVID-19 - Les tâches des pompiers chamboulées

La Mauritius Fire Rescue Services (MFRS) a reçu une circulaire, qui a pris effet le 3 avril. A travers ce document, le commissaire de police a ainsi demandé que deux pompiers soient postés dans dix différents supermarchés de l'île. Ils assisteront les officiers de police pour vérifier les cartes d'identité des clients à l'entrée de ces commerces.

Cependant, nombreux sont ceux parmi les pompiers sur le terrain qui se demandent pourquoi certains sont mobilisés alors que 80 autres sont en confinement chez eux... Ils veulent comprendre s'il y a deux catégories distinctes de pompiers dans cette organisation.

D'emblée, les pompiers expliquent qu'ils comprennent que le pays passe par une crise nationale et ils ne refusent pas de travailler. Mais ils demandent que tous les pompiers fassent ce travail à tour de rôle. «S'exposer n'est pas un problème car la nature de notre travail nous amène à prendre des risques. Mais tout le monde doit jouer le jeu. Même si la tâche des pompiers de la Fire Prevention Unit est purement administrative, ils sont des pompiers aussi», réclament certains.

Toutefois, une source de la MFRS explique la logique derrière le fait que ces 80 membres du personnel soient placés en confinement. Ils sont mis en réserve pour relever les autres, si jamais le besoin se fait sentir. Ashraf Buxoo, président de la General Services Employees Association of Firefighters, explique que les pompiers sont divisés. «Certains sont prêts à faire le travail dans la situation est difficile où le pays est une période de crise mais certains disent que ce n'est pas dans leurs prérogatives pour vérifier des cartes d'identité.

En ce qu'il s'agit des autres 80 pompiers, je ne suis pas en mesure de vous répondre car cette décision concerne l'administration.» Contacté à ce sujet, le Chief Fire Officer de la MFRS, Asok Kumar Kehlary, nous a laissé entendre qu'il était pris et ne pouvait nous répondre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.