Cameroun: Mbouda - L'élection de l'exécutif municipal à reprendre

La décision a été rendue vendredi par le tribunal administratif de Bafoussam lors de la dernière audience du contentieux électoral.

L'élection du maire de Mbouda et de ses quatre adjoints sera reprise. Ainsi en a décidé le tribunal administratif de Bafoussam. Réunis vendredi dernier, les membres de la collégialité ont jugé recevable le recours introduit par le maire Rdpc sortant, Dr Roger Ngoulla Nkenllac portant sur certaines irrégularités (des actes de corruption et la circulation des pots de vin) observées le 25 février dernier lors de l'élection du maire Rdpc de cette commune de 41 conseillers municipaux.

Les membres de la collégialité ont estimé ces faits avérés et ont, par conséquent, prononcé l'annulation du scrutin ayant permis à l'ancien premier adjoint François Wadji de prendre les rênes de cette commune. Le plaignant, Dr Roger Ngoulla, soulagé, a toutefois le triomphe modeste. « Je ne peux pas dire que j'ai gagné. Je suis même un peu triste. C'est la justice qui a dit le droit », indique le maire sortant. Il appelle les 16 chefs de groupement des Bamboutos à se réunir pour essayer de trouver les voies et moyens de ramener la paix dans les cœurs et au sein de sa formation politique qu'il estime aujourd'hui divisée. Le maire élu, François Wadji, lui, reste confiant.

« Nous sommes sereins et croyons que la chambre administrative de la Cour suprême va nous donner raison et clore ce dossier. D'autre part, la décision qui a été prise à Bafoussam n'a pas un caractère suspensif. Nous continuons à vaquer à nos occupations pour améliorer les conditions de vie de nos populations », précise le maire élu François Wadji.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.