Soudan: Le Conseil des ministres examine l'amendement des politiques économiques

Khartoum — Le Conseil des ministres a tenu dimanche sa deuxième réunion d'urgence et a discuté la situation économique.

Le Cabinet a salué l'Initiative de 'Volontarisme pour le Soudan' et la grande réponse populaire qui lui a été apportée, une question qui reflétait le désir du peuple soudanais de travailler ensemble et de stimuler tous les efforts pour réaliser le développement du pays.

Le Conseil des ministres a salué le rôle joué par les cadres médicaux soudanais qui représentent la première ligne de défense dans la lutte contre les coronavirus.

Dans un communiqué de presse après la réunion, le ministre de la Culture et de l'Information et porte-parole du gouvernement, Faisal Mohamed Salih a déclaré que la réunion avait discuté la performance économique et affirmé la nécessité de modifier les politiques économiques pour faire face aux nouvelles circonstances créées par coronavirus.

Il a indiqué que le Cabinet avait examiné en général la forme institutionnelle de l'économie, la situation économique structurelle, la rationalisation des subventions et les moyens de faire face aux défis économiques à venir.

Faisal a indiqué que le ministre des Finances, Dr Ibrahim Al-Badawi a présenté un rapport lors de la réunion dans le quel il a expliqué qu'un terrain d'entente et des concepts avaient été trouvés avec le comité économique des Forces de la Liberté et du Changement.

Il a indiqué que le Conseil des ministres avait accordé un délai de trois jours au comité mixte du ministère des finances et des forces de la liberté et du changement pour présenter un rapport conjoint sur une partie des nouvelles mesures économiques visant à réaliser la réforme économique et les questions de subventions pour répondre aux circonstances urgentes créées par le coronavirus et pour améliorer les conditions de vie des citoyens.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.