Soudan: Le ministere des AE condamne l'attaque d'un ressortissant soudanais contre des citoyens français

Khartoum — Le ministère des Affaires étrangères a condamné les agressions perpétrées par un demandeur d'asile politique soudanais contre des citoyens français qui ont fait deux morts et d'autres blessés.

Le ministère a exprimé dans un communiqué de presse ses condoléances aux familles des deux défunts et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Ci-dessous, SUNA publie une traduction non officielle du texte de la déclaration:

"Le ministère des Affaires étrangères veut déclarer que certains médias français ont abordé dans leurs principaux bulletins du samedi 4 avril 2020 des informations selon lesquelles un demandeur d'asile politique soudanais a attaqué au couteau un certain nombre de citoyens français dans le sud-est de la France et que la police et des témoins oculaires ont indiqué que l'incident avait causé la mort de deux personnes et 7 autres blessées, la plupart dans un état critique.

Et après les contacts de l'ambassade avec les autorités concernées, y compris le Département de la lutte contre le terrorisme du Service français de sécurité intérieure, l'incident a été confirmé et ses motifs n'ont pas été confirmés.

Il semblerait que l'agresseur était un Soudanais né en 1987, entré illégalement sur le territoire français en août 2016.

La police judiciaire de la ville de Lyon a déclaré que les enquêtes étaient en cours et que la police informerait l'ambassade de tout nouveau développement des informations dès qu'elles seraient disponibles.

Le ministère condamne dans toutes les conditions possibles cet incident regrettable et présente ses sincères condoléances aux familles des personnes décédées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. "

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.