Afrique: COVID-19 - Environ 20 millions d'emplois menacés en Afrique

Kenya Airways (archive)

Luanda — Environ 20 millions d'emplois sont menacés en Afrique, car les économies devront entrer en récession cette année en raison de l'impact de la pandémie du COVID-19, selon une étude de l'Union africaine (UA).

Jusqu'à présent, l'Afrique représente une fraction du total des cas de la maladie qui a infecté plus d'un million de personnes dans le monde, selon un dossier de la Reuters.

Mais les économies africaines sont déjà confrontées à une crise économique mondiale imminente, à la chute des prix du pétrole et d'autres produits de base et à un déclin du secteur du tourisme.

Avant le début de la pandémie, la croissance du produit intérieur brut (PIB) sur tout le continent avait été projetée par la Banque Africaine de Développement pour atteindre 3,4% cette année.

Selon les chercheurs de l'UA, l'économie africaine reculerait de 0,8%, tandis que le scénario pessimiste prévoit une baisse de 1,1%.

La même source affirme que jusqu'à 15% d'investissement étranger direct pourra disparaître au niveau du continent.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.