Cote d'Ivoire: Lutte contre le Coronavirus - Vincent Toh Bi Irié invite les maires d'Abidjan à harmoniser leurs stratégies

Le Préfet d'Abidjan, Vincent Toh Bi Irié a reçu, hier, à son cabinet, au Plateau, les maires des treize communes du District d'Abidjan.

La rencontre avait pour objectif de définir une approche commune de lutte contre la pandémie du coronavirus. Cette réunion s'est tenue également en présence des représentants des ministères du Transport et du Tourisme. Lors des échanges, le préfet d'Abidjan a fait remarquer que les activités de certains acteurs de la lutte contre le coronavirus se chevauchent sur le terrain.

C'est pour cette raison qu'il a appelé à « harmoniser tout ce qui est fait dans le transport, le commerce ainsi qu'en matière de désinfection... ». « Le Coronavirus est lié au déplacement des populations, donc si nous assainissons une commune sans savoir l'approche des autres, notre effort est vain parce que les mouvements des populations vont recréer le problème.

Nous devons donc faire la même chose pour tout le monde et partout dans un souci de justice, de sécurité, d'appui et d'assistance aux populations à tous les niveaux », a conseillé le préfet.

Par la suite, le Préfet d'Abidjan a demandé aux magistrats des communes du District d'Abidjan de sensibiliser leurs administrés à l'importance de la construction des centres de détection précoce dans les 13 communes du district.

Il s'agit en réalité, a-t-il expliqué, de centres de proximité qui permettront aux populations, soit de se faire consulter pour être situées sur leur état de santé, soit de prendre l'avis d'un médecin sur place, soit de se renseigner sur la maladie.

Des sites qui, au dire du Préfet d'Abidjan, permettront d'orienter les populations, de créer des bases de données grâce à l'aide d'étudiants en médecine, de professeurs d'universités, etc. « Il est vrai que la maladie fait peur mais à force de nous faire peur nous-même, nous allons nous ôter toutes nos capacités à lutter contre le phénomène », a-t-il regretté.

Pour les maires de Cocody Jean-Marc Yacé et de Marcory, Aby Raoul, il faut que les dispositions d'urgences soient prises pour résoudre les problèmes d'urgence. « Nous devons trouver ce qu'il faut pour nos populations dans l'urgence pour arrêter cette chaîne de transmission et revoir ensuite les questions de ligne budgétaire des mairies », a proposé Jean-Marc Yacé.

Pour le maire de Cocody, il faut mettre fin au transport en commun parce que les transporteurs ne respectent pas les mesures barrières prises par le gouvernement.

Quand au maire de Marcory, Aby Raoul, il a profité de l'occasion pour appeler ses administrés au respect des décisions du gouvernement afin de mieux coordonner la lutte. Il a affirmé qu'il envisage de faire du port du masque une obligation dans les espaces publics et procéder à la fermeture des marchés de la commune de Marcory à 14 h au lieu de 16 h.

Bien avant les maires, le Préfet d'Abidjan a rencontré les bénévoles qui sont très actifs dans la sensibilisation des populations pour lutter efficacement contre la pandémie. Il s'agit de la Fondation Magic système qui annonce déjà, grâce à l'appui de ses partenaires dont l'Union Européenne, Didier Drogba, Mtn, un don en vivres et non-vivres pour 10 mille ménages.

A cette fondation, il faut ajouter Solidarité Covid-19 Ci qui accompagne depuis quelques semaines les familles défavorisées en faisant des dons ; le réseau des Communicateurs bénévoles pour la lutte et la prévention contre le Covid-19 (Cblp) et la Fondation jeunesse numérique qui font la sensibilisation à travers des plateformes dédiées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.