Angola: La BNA oriente les banques à augmenter les crédits à l'économie

Luanda — La Banque Nationale d'Angola (BNA) a actualisé la Législation sur l'octroi de crédit bonifié à l'économie réelle, en ordonnant aux banques commerciales d'augmenter la valeur minimale à accorder jusque fin 2020, soit de 2 pourcent de leur actif liquide pour 2,5 pourcent, en vue d'accélérer la diversification de la production interne.

Avec l'actualisation de la dite législation, à base d'un Avis numéro 10/2020 de la BNA, le financement bonifié, dans le cadre du Programme d'Appui à la Production, Diversification des Exportations et Substitutions des Importations (PRODESI), s'étend à 17 biens qui peuvent être produits sur place en Angola.

Selon la BNA, banque centrale, la diversification de l'économie est déterminante pour réduire la dépendance excessive du pays de l'importation des biens et services, de même pour augmenter les sources des recettes en monnaie étrangère, et assurer ainsi le support de leurs comptes externes.

Les derniers développements de l'économie à l'échelle mondiale, notamment la chute dramatique du prix de pétrole et la pandémie du COVID-19, ont renforcé l'importance et l'urgence d'atteindre l'objectif de l'autosuffisance de la production interne des biens et services.

C'est ainsi que la BNA a orienté les banques commerciales à donner priorité aux coopératives et aux petites et moyennes entreprises dans l'octroi des crédits et des stimulants.

La BNA a donc fixé le nombre minimum des crédits à accorder à ces entités au courant de l'année 2020. La banque mère les définit en fonction de la valeur d'actif liquide de chaque banque commerciale.

L'avis exhorte chaque banque à publier, à travers son site institutionnel sur internet, la valeur totale accumulée du crédit accordé à l'économie à l'abris des Avis numéro 4/2019, numéro 7/2019, et numéro 10/2020, actualisé au dernier jour des mois de juillet, d'octobre et de janvier de chaque année.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.