Angola: Le gouvernorat de Bié nie l'arrêt des travaux de l'hôpital central

Cuito — Le gouvernorat provincial de Bié a réfuté lundi, dans la ville de Cuito, les informations diffusées sur les réseaux sociaux selon lesquelles les travaux du nouvel hôpital central seraient paralysés depuis plus d'un mois.

En réagissant à l'Angop, le directeur local de la Santé, João Campos Cacungula, a expliqué qu'il y avait eu un changement de l'horaire des travailleurs de l'entreprise Makiber Lda, en charge de la construction de l'hôpital, suite à l'état d'urgence qui est en vigueur au pays depuis le 27 mars, en vue de prévenir la propagation de COVID-19.

João Campos Cacungula a déclaré qu'en ce moment, les travaux de l'hôpital, dans le quartier de Chissindo, à cinq kilomètres au sud de la capitale, avaient déjà atteint le 90% de l'exécution physique.

Depuis le début de cette année, l'entreprise travaille dans les finitions, a-t-il précisé.

Il a ajouté que l'entreprise maintenait le délai de livraison de cette infrastructure, évaluée à 48 millions d'euros et dont les travaux avaient démarré en février 2018.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.