Madagascar: Jirama - Le paiement des factures du mois d'avril ajourné

Urgence sanitaire en vigueur. Suite au décret pris en conseil des ministres, concernant le prolongement de l'état d'urgence sanitaire, la Jirama a décidé de maintenir la possibilité de report du paiement de factures des clients pour ce mois d'avril.

Une initiative qui correspond à celle déjà entamée par la société il y a deux semaines sur l'échelonnement jusqu'à dix mois de la facture du mois de mars selon les possibilités du client. Ainsi, toutes les agences Jirama restent ouvertes et le service de paiement mobile Money est opérationnel, pour les clients qui choisissent de ne pas ajourner le paiement de leur facture. En tant que Service public réquisitionné, la Jirama continue et renforce ses activités.

Le Centre Relation Client (CRC) en charge du traitement des appels téléphoniques des clients ainsi que les équipes techniques en charge des travaux et dépannages sur le terrain, sont mobilisés jour et nuit. Une mesure sociale à forte consonance économique entreprise par la Jirama dans la mesure où c'est le secteur privé qui est le grand gagnant de cette décision. Une décision devenue synonyme de grand bol d'oxygène que l'État accorde aux entreprises qui selon une source auprès de la Jirama représente la majeure partie du chiffre d'affaires de la compagnie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.