Afrique: CAF - Bataille entre l'Egypte et le Maroc pour succéder à Ahmad ?

La course à la présidence de la CAF est déjà lancée. Alors qu'il faudra attendre le mois de mars 2021 pour connaitre le nom du successeur d'Ahmad Ahmad, une âpre bataille entre l'Egypte et le Maroc pour s'adjuger le fauteuil du Malgache serait déjà engagée.

On vous annonçait que l'ancien président de la Fédération égyptienne de football, Hani Abo Rida, se préparerait pour se présenter à la présidence de la CAF. Selon nos confrères du Le360sport, l'Egyptien a déjà commencé sa campagne électorale en prenant contact avec plusieurs patrons de fédérations africaines, et principalement les détracteurs du président actuel de la CAF. En totale contradiction avec ses anciennes déclarations, rappelle le média, Hani Abou Rida espère aussi avoir une entente entre les membres de la FIFA et ceux de la CAF.

La même source explique que Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), souhaite lui aussi se présenter aux élections qui désigneront le futur président de la CAF. L'actuel vice-président de la Confédération africaine de football voudrait monter en première ligne. Lekjaa jouit de l'appui de la plupart des membres du Comité exécutif de la CAF, une notoriété qu'il a acquise grâce à son engagement en faveur du développement du football africain. L'objectif du Marocain serait en premier lieu, selon Al Akhbar, de barrer la route à Hani Abou Rida. Mais Lekjaa attend la décision d'Ahmad Ahmad quant à sa volonté de se représenter ou non, avant d'annoncer sa candidature.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.