Congo-Kinshasa: Urbanisme & Habitat - Pius Muabilu fait le point avec les bailleurs et les locataires

La mesure prise par le gouvernement de la République n'exempte pas les locataires de leur devoir vis-à-vis des bailleurs. C'est la mise au point faite par le ministre d'Etat en charge de l'Urbanisme et Habitat ce lundi 6 avril 2020.

Au cours d'une réunion d'éclaircissement avec les membres des ligues de Locataires, de défense de droits de bailleurs mais aussi des courtiers immobiliers, Pius Muabilu a fait savoir que la décision prise par le gouvernement et rappelée dans son communiqué du 27 mars 2020 a pour objectif principal de préserver la paix sociale et la santé de la population congolaise pendant cette période de crise sanitaire.

Il s'agit, en effet, d'une mesure exceptionnelle qui ne doit pas être mal comprise. Pour le ministre d'Etat, cette décision a été prise pour éviter la propagation de la pandémie du coronavirus suite au mouvement de déménagement que l'Etat congolais a demandé aux propriétaires immobiliers de ne pas déloger les locataires n'ayant pas honoré leur engagement de la période de mars à juin 2020. Cela, dans le souci d'alléger les charges des ménages en cette période de crise sanitaire, a-t-il expliqué. Pius Muabilu reconnaît que la situation est difficile mais demande aux locataires disposant des moyens de faire preuve d'une bonne fois sachant qu'il s'agit d'un contrat essentiellement économique.

Présent à cette réunion, le président de la ligue de Défense de droits de bailleurs s'est dit content de l'engagement du ministre Pius Muabilu à faire respecter la mesure du gouvernement. Il appelle bailleurs et locataires au bon sens .Pour Paulin Kabeya, ceux qui refusent de payer le loyer alors qu'ils disposent des moyens se rendent un très mauvais service dans la mesure où ils seront dans l'obligation de tout payer une fois la période de crise terminée. Il demande, par ailleurs, aux propriétaires immobiliers d'avoir la patience.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.