Congo-Kinshasa: Première journée du confinement - Ngobila promet des améliorations à Ilunga Ilunkamba

Le confinement total de la commune de la Gombe, centre des activités de la capitale congolaise, a débuté hier lundi 6 avril 2020, tel qu'annoncé il y a quelques jours. L'objectif de cette démarche qui renforce les mesures précédentes, est de limiter davantage le risque de propagation du covid-19 qui a essentiellement élu domicile dans la ville-province de Kinshasa.

Ce lundi, en début de soirée, le Premier ministre, Ilunga Ilunkamba, a tenu une séance de travail pour évaluer cette première journée de confinement.

Quelques ratés sont à déplorer pour ce jour 1 notamment, l'accès difficile dans la commune confinée pour certaines personnes exerçant le service minimum. Le gouverneur de la ville de Kinshasa a promis de rectifier le tir pour les prochains jours. "Il faut dire qu'il y eu quand même quelques ratés au niveau des accès de la ville où les gens qui avaient des macarons ont été repoussés par la police. Demain, nous allons rectifier le tir, on va essayer de renforcer en ce qui concerne la discipline des hommes de troupe afin qu'ils puissent être bien organisés pour faire passer les gens qui ont leurs macarons, tranquillement", a rassuré Gentiny Ngobila, au sortir de la réunion.

Le premier citoyen de la ville rappelle, toutefois, que les seuls macarons autorisés à faire passer des gens au niveau de la commune, ce sont ceux délivrés gratuitement par l'hôtel de ville. Ces derniers portent sur la partie supérieure gauche, un QR Code que l'on peut lire avec le téléphone et à droite, un timbre infalsifiable.

Cependant, après ce premier baptême en ce qui concerne le confinement total de la commune de la Gombe, Gentiny Ngobila parle d'une réussite partielle pour l'instant, l'objectif étant de confiner au maximum les gens à pouvoir rester chez eux. "Les habitants de la commune de la Gombe ont respecté le mot d'ordre donné par le gouverneur de la ville de Kinshasa", a-t-il souligné.

A la population kinoise, le gouverneur demande d'être calme, tranquille, et demain les choses iront beaucoup mieux.

Le chef de l'Exécutif centrale, quant à lui, entend ainsi suivre pas à pas l'évolution de l'ensemble des stratégies et opérations de riposte dans la lutte contre le COVID 19.

Respecter les mesures

Rappelons que dans son arrêté qui détermine les conditions de faisabilité de la mesure du confinement de la Gombe, l'Hôtel de ville interdit toute circulation dans cette commune, à l'exception de certaines catégories de personnes. Notamment, l'équipe de la Taskforce Présidentielle, le personnel médical, les médecins, infirmiers, laborantins, pharmaciens, les membres du secrétariat technique de la Riposte, des banques et des opérateurs des télécommunications, l'administration publique essentielle, fournisseurs d'internet, société de livraison à domicile, etc.

Aussi, le Gouverneur de la ville avait souligné que pendant cette période de confinement, l'équipe de la coordination nationale de la Riposte au COVID-19 va s'organiser pour rechercher des personnes malades, mais aussi investiguer les contacts à risque et les cas symptomatiques sur toute l'étendue du territoire de la ville de Kinshasa.

Etaient présents à la séance de ce lundi, le Gouverneur de la ville, le ministre d'Etat en charge de la Communication et médias, le ministre de la Santé, le vice-ministre de l'Economie, le vice-ministre de l'intérieur, la ministre près le Premier Ministre, le conseiller spécial du Chef de l'Etat en matière de Santé, le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo, le Secrétaire général du Gouvernement, le Commissaire provincial de la ville, l'administrateur délégué de la FEC, et le Coordonnateur du secrétariat national de riposte contre le coronavirus, le Dr Muyembe.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.