Maroc: Démenti des allégations de manquements à Tanger

La direction régionale de la Santé de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a réfuté les allégations selon lesquelles il y aurait eu un manquement dans l'accueil et la prise en charge d'un cas suspect de coronavirus (Covid-19).

Une personne s'est rendue, vendredi 3 avril, à l'hôpital Mohammed V de Tanger, où elle a été accueillie et examinée par le personnel médical et infirmier spécialisé, avant de bénéficier d'un ensemble d'examens biologiques et mesures des signes vitaux (pression artérielle, saturation en oxygène et perfusion intraveineuse de solutions vitales), a précisé la direction régionale de la Santé dans une mise au point parvenue dimanche à la MAP.

Cette personne est restée sous surveillance constante des fonctions vitales et a été soumise aux analyses du Covid-19, a ajouté la même source, faisant savoir qu'elle a également été maintenue sous surveillance en attendant les résultats des analyses du laboratoire, et ce conformément au protocole et aux mesures adoptées lors de la prise en charge des cas suspects.

Ces clarifications interviennent suite aux inexactitudes contenues dans une vidéo relayée récemment par certains sites électroniques et les réseaux sociaux, dans laquelle une fille prétend que son père a été victime de manquement, de négligence et d'indifférence, et n'a reçu aucun soin à l'hôpital Mohammed V de Tanger, a noté la mise au point.

De telles allégations pourraient entraver la prise en charge des cas de contamination au nouveau coronavirus et décourager le personnel qui veille sur la santé des patients de l'hôpital, a averti la Direction régionale de la Santé.

Elle a ainsi appelé à ne pas émettre des jugements hâtifs et non fondés sur des données réelles, affirmant qu'elle se réserve le droit de poursuivre en justice quiconque se permet d'émettre des doutes et de discréditer les efforts du personnel médical, infirmier et administratif mobilisé inlassablement et sans relâche, 24h sur 24, pour lutter contre le nouveau coronavirus.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.