Afrique: COVID-19 - Les compagnies aériennes africaines asphyxiées

Les compagnies aériennes africaines pourraient perdre 35 milliards d'euros cette année. En cause : l'épidémie Covid-19.

A en croire l'Iata (Association internationale du transport aérien), l'épidémie Covid-19 va faire perdre plus de 35 milliards d'euros aux compagnies aériennes africaines cette année.

Des prévisions pessimistes déjà émises par l'Iata avant la pandémie, estimant des pertes de l'ordre de 175 millions d'euros pour l'année en cours en raison des coûts d'exploitation deux fois plus élevés que dans le reste du monde.

Mais la crise des transports liée à l'épidémie de Covid-19 est également passée par là et la facture sera plus lourde encore pour les compagnies africaines qui pourraient perdre plus de 35 milliards d'euros sur l'ensemble de l'année 2020.Aucune région du monde n'est aujourd'hui épargnée par les conséquences de l'épidémie. L'Iata prévoit jusqu'à 100 milliards d'euros de pertes pour les transporteurs aériens du monde entier.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.