Afrique: Fonds national de solidarité - L'ONG « Afrique émergence » appelle la coordination à la transparence

L'organisation de la société civile œuvrant dans la lutte contre la corruption a, dans une déclaration, exhorté la coordination nationale chargée de la gestion du Fonds national de solidarité à faire preuve « d'équité sociale et, surtout, d'intégrité ».

Le président de l'ONG créée en 2015, Welcome Amour Joseph, a demandé au chef de l'Etat de prendre les mesures fortes contre tout « individu véreux et cupide qui se saisirait de cette occasion pour se faire des richesses. Dans ce même élan, nous souhaitons que le président de la République puisse veiller à ce que ses instructions dans la gestion de ce fonds puissent satisfaire à ses attentes en particulier et celles du peuple congolais en général », a-t-il sollicité.

Welcome Amour Joseph s'est, par ailleurs, félicité des efforts consentis par les pouvoirs publics en vue de mettre le pays à l'abri de la pandémie du coronavirus. C'est ainsi qu'Afrique émergence appelle la population congolaise au respect scrupuleux des mesures barrières du Covid-19 édictées par le gouvernement afin de vaincre ensemble cet ennemi commun.

En effet, selon cette ONG, la lutte contre le Covid-19 ne devrait pas être perçue comme un combat opposant les forces de l'ordre à la population civile. « Nous rappelons à tout citoyen que nous ne sommes pas en guerre contre les forces de l'ordre. De même, les forces de l'ordre ne sont pas en guerre contre les citoyens, mais plutôt contre ce diable de coronavirus. C'est pourquoi nous vous exhortons à ne pas verser dans les actes des antivaleurs tels que les violences observées dans le cadre du couvre-feu décrété par le chef de l'Etat. S'il vous plait, restez chez vous aux heures indiquées et soyons tous unis dans l'amour du prochain et de la patrie », a poursuivi Welcome Amour Joseph, sollicitant du chef de l'Etat la réouverture des églises afin, dit-il, d'implorer la miséricorde de Dieu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.