Congo-Kinshasa: La Gombe à Kinshasa est confiné

Depuis le lundi (06.04), les habitants de la commune de la Gombe, à Kinshasa sont confinés chez eux. L'objectif recherché par les autorités provinciales est de limiter la propagation de la pandémie du Covid 19.

Ce confinement est destiné à faciliter la tâche aux équipes de riposte chargées de rechercher les personnes malades mais aussi d'investiguer les contacts à risque. Les autorités sanitaires envisagent également la désinfection "massive" de la commune.

Considérée comme l'épicentre de la pandémie du Covid-19 qui a déjà fait plusieurs victimes en RDC, le cœur administratif et économique de Kinshasa ne sera pas accessible jusqu'au 20 avril. Exception est faite notamment pour le personnel soignant chargé de la riposte.

Des barrières de police sont installées dans tous les coins de rues pour faire respecter la mesure.

"L'objectif du confinement de la Gombe c'est pour couper le couloir de transmission qui a commencé à partir de cette commune. On a ciblé Gombe parce que ces personnes étaient ici et c'est ces personnes qui sont la courroie de transmission. On a commencé par la commune de la Gombe, mais on ira dans les autres communes. Et pour prévoir toutes les manœuvres qui peuvent être dilatoires ou des tentatives de fraude, il y a des mesures sécuritaires et numériques qui ont été prises", explique le ministre provincial de l'intérieur, Didier Tenge Te Litho.

Conséquences

Les rues environnant de la Gombe sont toutes presque vides donnant l'impression d'une ville morte.

En temps normal, ce sont des milliers de kinois qui viennent des 23 autres communes pour leurs activités à la Gombe. La commune abrite la majorité des grands magasins.

"Le confinement de Gombe c'est bien, mais nous qui n'habitons pas Gombe nous allons subir la conséquence. Vous savez, ici dans la ville de Kinshasa, l'économie, les finances et l'administration, tout c'est dans la commune de la Gombe. Ici, nous vivons sur le taux du jour. Vous devez sortir pour trouver de quoi manger. Mais maintenant, la commune est confinée, nous qui avons la source là-bas, comment nous allons vivre ? s'interroge Philippe Bolambua, vendeur dans un des magasins. Tout comme certains commerçants, il s'inquiète des conséquences de ce confinement."

Prison

Certains habitants de la Gombe ont vidé la commune pour fuir le confinement considéré ici comme une prison. Ce qui inquiète plusieurs Kinois.

"Ça c'est un grand problème. Il est vrai qu'il y a des gens qui ont déjà quitté la commune de la Gombe pour d'autres communes. Ça c'est mauvais. Restez chez vous là-bas au lieu de fuir encore avec le virus et le propager dans d'autres communes. Normalement, le gouvernement doit multiplier les efforts", conseille Philippe Bolambua, habite la commune de la N'Sele, qui craint une propagation du covid-19.

L'efficacité du seul confinement de la Gombe est également remise en cause par la Lucha. Pour le mouvement citoyen Lutte pour le changement cela ne servira pas à grand-chose.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.