Sénégal: COVID-19 - Une autorisation de sortie de prison de 60 jours pour Habré

Dakar — Une autorisation de sortie de prison d'une durée de 60 jours a été accordée à l'ancien président tchadien, Hissène Habré, annonce la Direction de l'administration pénitentiaire(DAP), dans un communiqué parvenu à l'APS.

La DAP précise néanmoins qu'il ne s'agit pas d'une "libération mais d'une sortie sous escorte pénitentiaire".

C'est en raison des mesures de protection visant à réduire la vulnérabilité du milieu carcéral face au coronavirus qu'elle dit avoir "accueilli favorablement la demande de sortie formulée par Habré".

L'ancien président, qui vit en exil à Dakar depuis les années 1990, a été condamné en appel à la prison à perpétuité en 2017. Il avait été jugé dans la capitale sénégalaise, par les chambres africaines extraordinaires (CAE) pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité durant son régne au Tchad, entre 1982 et 1990.

Les CAE sont un tribunal créé par un accord entre l'Etat du Sénégal et l'Union africaine (UA) pour connaître des crimes internationaux commis durant cette période.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.