Angola: Fusion des ministères des Télécommunications et de la Communication Sociale

Luanda — L'ingénieur Manuel Homem a été nommé, lundi, ministre des Télécommunications, des Technologies de l'information et de la Communication Sociale.

À ce jour, une fusion des jadis ministères des Télécommunications et des Technologies de l'information de l'époque et de la Communication Sociale prend effet.

Dans le cadre du renouvellement gouvernemental, ce nouveau département ministériel compte désormais deux secrétaires d'État.

Il s'agit de Nuno dos Anjos Caldas Albino, secrétaire d'État à la Communication sociale, et Mário Augusto da Silva Oliveira, secrétaire d'État aux Télécommunications et aux Technologies de l'information.

Manuel Homem était, jusqu'à présent, le secrétaire d'État aux Technologies de l'information.

Il est diplômé en génie des systèmes informatiques de l'Université privée d'Angola (UPRA).

Le nouveau ministre fait une maîtrise en technologies et systèmes Web, à l'Université Aberta de Lisboa.

Il a une formation spécialisée en gestion de projet à l'Institut IETEC de Belo Horizonte, au Brésil. Entre 1998 et 2006, il a été professeur d'informatique et consultant en technologies de l'information et de la communication;

De 2006 à 2008, il a été expert des systèmes au Centre national de traitement des données (CNPD) pour le Registre électoral.

De 2009 à 2011, il a été professeur d'université du cours de génie informatique, dans les spécialités des réseaux informatiques, de l'administration des réseaux et des systèmes informatiques, des bases de données et des systèmes d'information, aux universités Lusíadas d'Angola (ULA) et privées d'Angola (UPRA).

De 2010 à 2013, il a été coordinateur du groupe technique de normalisation des systèmes d'information, des infrastructures technologiques, des systèmes de gestion de bases de données et des services d'administration publique, à l'époque du MTTI et membre de la Commission pour la mise en œuvre de la gouvernance électronique et du réseau privé de l'État (CIEGOV). Entre 2013 et 2016, il a été directeur général du Centre national des technologies de l'information (CNTI). De 2016 à 2017, il a dirigé l'Institut national pour la promotion de la société de l'information (INFOSI).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.