Angola: Le Président de la République remodèle le Gouvernement

Luanda — Le Président de la République, João Lourenço, a remodelé lundi le gouvernement, qui compte désormais 21 départements ministériels, contre les 28 précédents.

Dans un décret, le Président João Lourenço a nommé les individualités suivantes:

Adão Francisco Correia de Almeida, ministre d'État et chef de la Maison Civile du Président de la République;

João Ernesto dos Santos, ministre de la Défense Nationale et des Vétérans de la Patrie;

Téte António, ministre des Relations Extérieures;

Marcy Cláudio Lopes, ministre de l'Administration du Territoire;

António Francisco de Assis, ministre de l'Agriculture et de la Pêche;

Victor Francisco dos Santos Fernandes, ministre de l'Industrie et du Commerce;

Diamantino Pedro Azevedo, ministre des Ressources Minérales, du Pétrole et du Gaz;

Manuel Tavares de Almeida, ministre des Travaux Publics et de l'Aménagement du Territoire;

Manuel Gomes da Conceição Homem, ministre des Télécommunications, des Technologies de l'information et de la Communication Sociale;

Adjany da Silva Freitas Costa, ministre de la Culture, du Tourisme et de l'Environnement. Les secrétaires d'État suivants ont également été nommés: Le secrétaire d'État à la Défense nationale, José Maria de Lima; à l'industrie militaire, Afonso Carlos Neto; et aux Vétérans de la Patrie, Domingos André Tchikanha;

Laurinda Jacinto Prazeres Monteiro Cardoso, à l'Administration du Territoire, et Márcio de Jesus Lopes Daniel, aux Elections locales; José Carlos Lopes da Silva Bettencourt, secrétaire d'État à l'Agriculture et à l'Élevage, André de Jesus Moda, secrétaire d'État aux Forêts, et Esperança Maria Eduardo Francisco da Costa, aux pêches;

Ivan Magalhães do Prado, secrétaire d'État à l'Industrie, et Amadeu de Jesus Alves Leitão Nunes, au Commerce;

Jânio da Rosa Corrêa Victor, aux Ressources minérales, et José Alexandre Barroso, au Pétrole et gaz;

Carlos Alberto Gregório dos Santos, pour le poste de secrétaire d'État aux Travaux publics;

Ana Paula Chantre Luna de Carvalho, pour le poste de secrétaire d'État à l'Aménagement du territoire; Mário Augusto da Silva Oliveira, pour les télécommunications et les technologies de l'information, et Nuno dos Anjos Caldas Albino, secrétaire d'État à la communication sociale;

Maria da Piedade de Jesus, secrétaire d'État à la Culture, et Paula Cristina Francisco Coelho, secrétaire d'État à l'Environnement.

Enfin, Ernesto Manuel Norberto Garcia est nommé au poste de directeur du Bureau d'action psychologique et Information de la Maison de Sécurité du Président de la République.

Dans un décret précédent, le Président João Lourenço a limogé certains titulaires et assistants des départements ministériels et de la Présidence de la République. Voici les personnalités limogées: Frederico Manuel dos Santos e Silva Cardoso, en tant que ministre d'État et chef de la Maison civile du président de la République;

Salviano de Jesus Sequeira, du poste de ministre de la Défense nationale;

Manuel Domingos Augusto, du poste de ministre des Relations Extérieures;

Adão Francisco Correia de Almeida, du poste de ministre de l'Administration du Territoire et de

António Francisco de Assis, du poste de ministre de l'Agriculture et des Forêts;

Bernarda Gonçalves Martins Henriques da Silva, en tant que ministre de l'Industrie;

Diamantino Pedro Azevedo, du poste de ministre des Ressources minérales et du Pétrole;

Manuel Tavares de Almeida, du poste de ministre de la Construction et des Travaux publics;

Maria Antonieta Josefina Sabina Baptista, du poste de ministre des Pêches et de la Mer;

José Carvalho da Rocha, en tant que ministre des Télécommunications et des Technologies de l'information;

Ana Paula Chantre Luna de Carvalho, ministre de l'Aménagement du Territoire et de l'Habitat ; Maria Ângela Teixeira de Alva Sequeira Bragança, en tant que ministre du Tourisme;

Maria da Piedade de Jesus, en tant que ministre de la Culture;

Nuno dos Anjos Caldas Albino, du poste de ministre de la Communication sociale;

João Ernesto dos Santos, du poste de ministre des Anciens Combattants et Vétérans de la Patrie;

Victor Francisco dos Santos Fernandes, en tant que ministre du Commerce;

Paula Cristina Francisco Coelho, en tant que ministre de l'Environnement;

José Maria de Lima, secrétaire d'État à la défense nationale;

Afonso Carlos Neto, du poste de secrétaire d'État aux ressources matérielles et infrastructures;

Tete António, du poste de secrétaire d'État aux Relations Extérieures;

Laurinda Jacinto Prazeres Monteiro Cardoso, du poste de secrétaire d'État à l'Administration du Territoire;

Márcio de Jesus Lopes Daniel, en tant que secrétaire d'État à la Réforme de l'État;

Domingos André Tchikanha, en tant que secrétaire d'État aux Anciens Combattants et Vétérans de la Patrie;

José Carlos Lopes da Silva Bettencourt, du poste de secrétaire d'État à l'Agriculture et à l'Elevage;

André de Jesus Moda, du poste de secrétaire d'État aux Forêts;

Ivan Magalhães do Prado, en tant que secrétaire d'État à l'Industrie;

Jânio da Rosa Corrêa Victor, du poste de secrétaire d'État à la Géologie et aux Mines;

José Alexandre Barroso, du poste de secrétaire d'État au Pétrole;

Amadeu de Jesus Alves Leitão Nunes, en tant que secrétaire d'État au Commerce;

José Guerreiro Alves Primo, en tant que secrétaire d'État à l'Hôtellerie et au Tourisme;

Manuel José da Costa Molares D'Abril, du poste de secrétaire d'État à la Construction;

Carlos Alberto Gregório dos Santos, en tant que secrétaire d'État aux Travaux publics; Manuel Marques de Almeida Pimentel, du poste de secrétaire d'État à l'Aménagement du territoire;

Joaquim Silvestre António, du poste de secrétaire d'État à l'Habitat;

Joaquim Lourenço Manuel, en tant que secrétaire d'État à l'Environnement;

Carlos Filomeno de Martinó dos Santos Cordeiro, en tant que secrétaire d'État à la Pêche;

Mário Augusto da Silva Oliveira, en tant que secrétaire d'État aux Télécommunications; Manuel Gomes da Conceição Homem, du poste de secrétaire aux Technologies de l'information;

Celso Domingos José Malavoloneke, en tant que secrétaire d'État à la Communication sociale;

Aguinaldo Guedes Cristóvão, en tant que secrétaire d'État à la Culture;

João Pedro da Cunha Lourenço, en tant que secrétaire d'État aux Industries créatives.

Il a également écarté Marcy Cláudio Lopes, du poste de secrétaire aux affaires politiques, constitutionnelles et parlementaires du Président de la République.

Aldemiro Justino Vaz da Conceição a également été limogé du poste de directeur du Bureau de l'action psychologique et information de la Maison de Sécurité du Président de la République.

Dans un autre décret, le Président de la République a limogé Cassongo João da Cruz, du poste de vice-gouverneur de la province de Lunda-Sul pour le secteur politique, social et économique, et a nommé Mendes Lourenço Gaspar aux mêmes fonctions.

Dans le nouveau format du gouvernement, les ministères de la Défense nationale et des anciens combattants, de la culture et de l'hôtellerie et du tourisme ont été fusionnés.

Le Ministère des télécommunications et des technologies de l'information a également été fusionné avec le Ministère de la communication sociale, le Ministère de l'agriculture avec celui de la pêche et le Ministère du commerce avec celui de l'industrie.

Les ministères des travaux publics et de l'aménagement du territoire sont également fusionnés.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.