Congo-Kinshasa: Entre report de voyage et volonté de la Chine, Bakambu rate la reprise

Actuellement confiné à Paris en France avec sa famille, Cédric Bakambu a livré les détails sur sa situation actuelle et comment il vit cette période critique.

Le championnat chinois doit reprendre dans quelques semaines car la Chine semble quitter la crise sanitaire due à la pandémie de coronavirus. Mais Cédric Bakambu n'a toujours pas rejoint son club. Car, la Chine, soucieuse d'éviter une nouvelle contamination du coronavirus, a décidé de fermer ses frontières. Du coup, l'international congolais est donc resté à Paris, où il avait débuté son confinement.

En effet, Cédric Bakambu a accordé un entretien au journaliste sportif Charles Mbuya dans l'émission « Droit dans les yeux » sur Canal+. Le joueur de Beijing Gouan a répondu à quelques questions importantes sur les Léopards de la République démocratique du Congo, sur sa carrière et aussi sur la difficulté de voyager pour la Chine et l'interdiction d'y entrer.

« Je vais bien ma famille aussi se porte bien, c'est le plus important en cette période difficile. Voilà, grâce à Dieu je me porte bien. Ma famille aussi, c'est le plus important dans cette période difficile. Tout le monde, on est confiné à la maison. On sort plus. On passe une période assez délicate mais ça passera. »

Depuis le début de la pandémie sur le Vieux continent, les autorités chinoises ont donc décidé de fermer leurs portes aux étrangers. Conséquence, l'ancien attaquant de Sochaux n'a pas pu rejoindre l'Empire du Milieu. Sur place en Chine, ses coéquipiers de préparent à démarrer les entraînements pour la poursuite de la saison. Une situation on ne peut plus délicate pour le Léopard.

« Aux dernières nouvelles, la reprise a été prévue pour demain (lundi, ndlr), ça a été reporté. Moi je devais voyager ce lundi mais mon voyage a été reporté une fois de plus ! Là j'ai plus aucune nouvelle. Ça va dépendre du gouvernement chinois mais là c'est plus la Fédération de football chinoise (qui empêche le retour des étrangers). Mais c'est le gouvernement qui a fermé ses frontières. Nous allons attendre les prochaines nouvelles, » a-t-il confié avant d'ajouter « Là, je suis dans mon appartement à Paris avec ma famille. J'ai un coach qui s'occupe de moi, un coach personnel. (... )

Depuis que le coronavirus est arrivé en Europe, on s'adapte, on fait des séances à distance, je veux dire. J'ai à disposition ici quelques outils qui me permettent de m'entretenir ici à la maison. Je veux dire entre guillemets », a conclu le buteur dans des propos rapportés par Footrdc.com.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.