Algérie: Plus de 186.000 entreprises dotées d'un NIS au premier semestre 2019

ALGER-Le nombre d'entreprises, possédant un statut de personne morale et un numéro d'identification statistique (NIS), a atteint 186.148 unités, au premier semestre de 2019, a appris l'APS auprès de l'Office national des statistiques (ONS).

Le nombre de personnes morales, dotées d'un NIS, a connu ainsi une hausse de 7.573 entreprises au cours du 1er semestre de l'année dernière, en comparaison avec la même période de 2018, soit une augmentation de 4,24%, ainsi qu'une augmentation de plus de 5.500 entreprises par rapport à toute l'année 2018.

S'agissant des nouvelles créations, l'ONS mentionne 5.056 entreprises, ayant fait l'objet d'une première indentification par l'ONS, durant les six premiers mois de 2019, soit une baisse de 5,56%, par rapport à la même période de 2018.

L'Office relève par contre une augmentation de plus de 1.000 entreprises, soit 25,93% par rapport au second semestre 2018.

L'industrie manufacturière a, quant à elle, enregistré la création de 36.219 entreprises (19,46%), alors que le secteur de la construction s'est vu renforcer par la création de 33.804 entreprises, soit 18,16%.

Pour la répartition des personnes morales par région, l'Office précise que la région du centre s'accapare 101.324 entreprises, soit 54,43% du total (186.148), suivie par la région Est avec 46.463 (24,96%), la région Ouest avec 29.655 (15,93%) et enfin la région du Sud avec 8.706 entreprises (4,68%).

S'agissant de la répartition régionale des créations, au 30 juin 2019, l'ONS relève une concentration au niveau de la région centre du pays avec 52,97% de l'ensemble des nouvelles créations(5.056 entreprises).

En dehors de la wilaya d'Alger qui s'accapare 1.589 créations (31,43%) au premier semestre 2019, sept autres wilayas ont enregistré plus de 1.680 nouvelles créations d'entreprise durant les six premiers mois 2019.

Concernant les sorties du répertoire national des entreprises, elles ont été de l'ordre de 1.730 entreprises au 30 juin dernier, note l'Office qui relève un regain des radiations d'entreprises par rapport à la même période de l'année précédente, qui se traduit par une augmentation de 81 entreprises (4,91%) par rapport au 1er semestre 2018.

L'ONS a indiqué, en conclusion, que généralement, les entreprises se créent ou disparaissent à l'occasion de nouveaux programmes de restructurations, soit par fusion, par absorption, par liquidation juridique ou par cessation volontaire d'activité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.