Algérie: Le 2ème symposium algérien de l'Assurance et de la Finance islamique (SAAFI) en novembre à Alger

Alger — La deuxième édition du Symposium Algérien de l'Assurance et de la Finance islamique (SAAFI 2020) doit se tenir les 22 et 23 novembre 2020 à Alger, sous le patronage du Haut Conseil Islamique, ont indiqué lundi, dans un communiqué les organisateurs de l'événement.

Sous la thématique "mise en œuvre de la Finance Islamique et de l'Assurance Takaful : enjeux et facteurs de succès", la manifestation est organisée, comme lors de la première édition, par le cabinet de conseil SAAFI, constitué de consultants experts, et spécialisé dans la conception et la distribution de solutions d'accès à l'assurance Takaful et à la finance islamique.

Selon les organisateurs, l'objectif de ce symposium est "d'accompagner les acteurs parmi les institutionnels et les professionnels des banques et des

assurances pour la meilleure implémentation possible de la finance islamique, et de l'assurance Takaful, conformes aux préceptes de l'islam, dans le système financier national en vue de l'élargissement de la bancarisation des ressources financières circulant hors circuit formel".

Le SAAFI 2020 permettra ainsi aux professionnels de "répondre à un segment de la clientèle, et de drainer une épargne inactive", de trouver les facteurs clé de succès indispensables à la réussite de ce défi à relever, note la même source.

Les organisateurs du SAAFI rappellent que, le 15 mars dernier, une nouvelle étape a été franchie dans le processus de la mise en œuvre de la finance islamique en Algérie, à la faveur de l'enrechissement de son adre juridique avec un nouveau règlement de la Banque d'Algérie paru au Journal officiel n16 et "définissant les opérations relevant de la finance islamique et les conditions de leur exercice par les banques et les établissements financiers".

Tout en fixant les règles générales, le texte spécifie les opérations de réception des fonds, de placement, de financement et d'investissement concernant les produits la Mourabaha, la Moucharaka, Moudaraba, El- Idjar, le Salam, l'Istisna'a, les comptes de dépôts et les dépôts en comptes d'investissement.

Les organisateurs de cet événement consacré à la finance islamique soulignent également qu'il s'agit actuellement "dune période de transition charnière" pendant laquelle "le SAAFI devient incontournable de par la pertinence de ses thématiques mises à jour, mais surtout au regard de la qualité de ses intervenants, parmi les experts nationaux et internationaux".

"Triés sur le volet, nombre d'entre eux comptent parmi des icones de la finance de renommée mondiale", affirment-ils, ajoutant que cela permettra aux participants de parfaire leurs connaissances, étoffer leurs réseaux et faire connaitre, deux jours durant, leurs expériences dans une atmosphère conviviale.

A noter que la direction scientifique du symposium est assurée par le Professeur Mohamed Boudjelal, professeur d'économie à l'Université de M'Sila, spécialiste en finance islamique, membre du Haut Conseil Islamique (HCI) et membre fondateur et expert auprès du Fonds national de la Zakat en Algérie.

En outre, les organisateurs font savoir que le SAAFI 2020 voit déjà la confirmation de participation d'un grand nombre d'acteurs institutionnels, organisations professionnelles, établissements bancaires, compagnies d'assurance, cabinets d'avocats, bureaux d'expertise comptable, cabinets conseils en recrutement, centres de formation et fournisseurs de solutions IT.

Des experts d'Algérie, de Tunisie, de Malaisie, de France et de Suisse ont confirmé leur présence alors que d'autres participations sont en cours de confirmation, souligne la même source en précisant que d'importants organisme ont également choisi d'être partenaires de l'événement dont la Bourse d'Alger, l'ISRA et SAFA Investiment Service.

Pour rappel, le SAAFI, sponsorisé par Al Salam Bank, entre autres sponsors, est organisé conjointement par le Cabinet conseil stratégique spécialiste de la conception et de la distribution de solutions Takaful et de finance islamique, SAAFI, et l'agence événementielle et de tourisme MED VOYAGES.

Lundi, le Haut conseil islamique (HCI) a approuvé la création de l'Autorité charaïque nationale de la fatwa pour l'industrie de la finance islamique, qui sera cahrgée de délivrer la certification de conformité aux banques et aux établissements financiers.

"Une mission qui permettra de soutenir la Banque d'Algérie dans la domiciliation de la finance islamique", a indiqué un communiqué du HCI.

La création de cette Autorité intervient en application du Règlement du 15 mars 2020 définissant les opérations de banque relevant de la finance islamique et les conditions de leur exercice par les banques et les établissements financiers, lequel s'inscrit dans le cadre du programme du

Président de la République et du plan d'action du gouvernement afin de réduire le phénomène de la thésaurisation et satisfaire les besoins des citoyens désirant recourir à ce système conformément aux préceptes de la charia islamique.

L'objectif, souligne le HCI, étant d'atténuer les effets négatifs du phénomène du marché parallèle, dans le cadre des nouvelles orientations du gouvernement algérien visant à encourager la finance islamique.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.