Sénégal: Mise en œuvre du plan de résilience economique et sociale - La Ld appelle à la transparence

Le Plan de résilience économique et sociale annoncé par le chef de l'Etat est fortement approuvé par ses alliés dans Bennoo Bokk Yaakaar (Bby), plus précisément la Ligue démocratique (Ld).

Dans un communiqué rendu public hier, lundi 6 avril, les « Jallarbistes » disent apprécier ledit plan destiné à soutenir les couches les plus vulnérables.

Pour autant, Nicolas Ndiaye, Secrétaire général de la Ld , et ses camarades du Secrétariat exécutif n'ont pas manqué de lancer un appel à l'endroit des exécutants dudit plan. Ainsi donc, leur formation politique « appelle les autorités en charge des ressources destinées à la "Force Covid-19" à une gestion transparente et efficiente dans l'intérêt exclusif des bénéficiaires légitimes». Cela, même s'ils estiment que ce plan «correspond aux principes qui régissent l'action politique de la Ligue Démocratique».

Tout en rendant hommage aux forces de l'ordre, le Secrétariat exécutif de la Ld a tout de même invité à faire respecter les mesures prises pour limiter la contagion. Pour ladite instance de la Ld, «compte tenu du caractère inédit de cette pandémie, la Ligue Démocratique appelle d'une part les autorités compétentes à faire respecter toutes les mesures destinées à limiter l'extension du Covid-19 et à renforcer davantage la surveillance au niveau des frontières notamment maritimes et terrestres, et d'autre part, les populations à redoubler de vigilance et à respecter les gestes-barrières».

Dans un tout autre registre, notamment l'après Covid-19, les Jallarbistes pensent qu'il y a lieu de réfléchir dès maintenant à l'après crise. Dans la note, convaincue que cette pandémie conduira nécessairement à des changements essentiels en Afrique et dans le monde, «la Ld invite toutes les forces de progrès à une réflexion prospective sur l'avenir de l'humanité et en particulier du Sénégal et de l'Afrique». C'est dans cette logique qu'elle dit approuver «l'appel du Président de la république à "repenser l'ordre des priorités... et à travailler ensemble à l'avènement d'un ordre mondial qui met l'humain et l'humanité au cœur des relations internationales"».

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.