Congo-Brazzaville: COVID-19 - La Belgique gratifie la RDC d'un important lot de chloroquine

Ce don d'un million de comprimés de chloroquine du Royaume de la Belgique, qui a transité par l'Agence d'exécution de projet de développement belge (Enabel), a déjà été testé au laboratoire du ministère de la Santé et serait prêt à être consommé.

La République démocratique du Congo (RDC), qui compte actuellement près de cent quatre-vingts cas positifs au coronavirus exploite toutes les voies susceptibles de lui permettre d'endiguer cette pandémie universelle. D'où les appels récurrents lancés aux différents partenaires pour une assistance médicale vue les difficultés qu'éprouve atuellement le système sanitaire congolais dans la prise en charge des personnes atteintes du Covid-19. La Belgique, à travers Enabel dont on connaît le niveau d'implication dans des projets de développement en RDC, vient de répondre positivement à l'appel du gouvernement. En effet, l'ancienne Métropole vient de gratifier la RDC d'un don composé d'un million de comprimés de chloroquine, ces molécules dont les vertus thérapeutiques par rapport au Covid-19 font aujourd'hui partie du protocole retenu par les scientifiques du Secrétariat technique pour la prise en charge des patients de cette pandémie.

La réception de ce don a eu lieu, le lundi 6 avril 2020, à l'entrepôt de la Fédération des centrales d'approvisionnement de médicaments, en présence du ministre de la Santé, Dr Eteni Longondo, et du responsable d'Enabel. Il a été assuré que ces produits avaient fait l'objet d'un test sérieux au laboratoire et seraient prêts à être consommés sans crainte. Bien avant l'arrivée de ce lot de chloroquine, le gouvernement avait été gratifié de neuf mille cures d'azythromicine venant de ses partenaires extérieurs. A en croire le ministre de la Santé, tous ces médicaments seront administrés gratuitement aux patients du Covid-19 conformément à la volonté exprimée par le chef de l'Etat d'assurer une prise en charge gratuite des malades.

A cela, il faudrait également ajouter l'important lot d'équipements de protection reçu dernièrement par le ministre de la Santé destiné au personnel de santé impliqué dans le traitement des cas positifs. Les cliniques universitaires de Kinshasa, la clinique Ngaliema et l'hôpital sino-congolais de N'djili en sont les principaux bénéficiaires. Ce matériel, composés de masques, de lunettes de protection, de chaussures et de solutions hydroalcooliques, devra contribuer à améliorer les interventions médicales dans les hôpitaux tout en mettant à l'abri le personnel de santé en éloignant le spectre de la contagion. L'objectif, à en croire Dr Eteni Longondo, est qu'il y ait zéro contamination parmi le personnel soignant qui se sacrifie déjà dans la prise en charge des malades du Covid-19.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.