Togo: L'ONG AIMES-AFRIQUE a offert 10.000 bavettes au SYNPHOT

Décidée à jouer pleinement sa partition aux côtés des populations mais également des corps de métier organisés, en cette période de crise sanitaire mondiale liée au Coronavirus, l'ONG AIMES AFRIQUE (Association Internationale des Médecins pour la promotion de l'Education et la Santé en Afrique) poursuit ses opérations de distribution de bavettes.

Après les formations sanitaires, les forces de sécurité et certaines organisations de presse, cette ONG dirigée par Dr Michel Kodom, a saisi l'occasion de la Journée mondiale de la santé, pour offrir des bavettes au SYNPHOT (Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo).

Dans la dynamique de cette céremonie de don de 10.000 bavettes, qui a eu pour cadre la Maison de la Santé, siège du SYNPHOT, le président-Fondateur de cette ONG internationale a indiqué qu' « Aujourd'hui plus que jamais le corps médical doit aller sur le terrain pour lutter contre cet ennemi commun qu'est le coronavirus.

Et le champ de bataille de cette guerre, c'est les hôpitaux, les dispensaires et les cliniques. Il est important de soutenir le Synphot parce que, c'est un syndicat assez représentatif.

AIMES-AFRIQUE, c'est une organisation humanitaire et sociale. Nous ne pouvons que soutenir le Synphot en ce moment ».Et de.préciser ue son plus grand souhait dans cette bataille contre le Covid-19 c'est de tout mettre en oeuvre pour ue « le personnel soignant puisse avoir des masques de qualité ».

Secrétaire général du Synphot, Dr Gilbert Tsolenyanou, recevant le don au nom de ses pairs a exprimé son enthousiasme. « C'est un geste que nous apprécions à sa juste valeur en ce jour de journée mondiale de la santé et surtout en ce moment où nous vivons une situation inédite avec le Covid-19.

Le personnel soignant est au front c'est pourquoi ce geste est à saluer et à féliciter. Nous appelons d'autres organisations à emboiter le pas à AIMES-AFRIQUE », ainsi s'exprimait M. Tsolenyanou.

Aussi, avait-il assuré de ce que ces masques iront aux destinataires, c'est-à-dire le personnel soignant, en première ligne de cette lutte, qui devra l'utiliser pour se protéger contre cette maladie. Enfin, le SG du SYNPHOT a également plaidé pour des gels hydro alcooliques et des gants. Un plaidoyer bien accueilli par les responsables de AIMES-AFRIQUE.

Pour rappel, le geste de AIMES-AFRIQUE s'incrit dans la dynamique de son plan de riposte déployé depuis le début de cette crise sanitaire et ui prend en compte également la sensibilisation au strict respect des gestes ou mesures barrières prescrites par les gouvernants et les autorités sanitaires.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.