Cote d'Ivoire: Lutte contre le coronavirus - Le Premier ministre offre des vivres et non vivres aux populations du Sud-Comoé

Le chef du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly, est engagé dans la lutte contre le coronavirus. C'est dans cette perspective qu'il a offert, samedi, des vivres et non vivres aux populations du Sud-Comoé, afin de les aider à faire face à la propagation de ce virus mortel.

C'est le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, qu'il a chargé d'aller donner ces dons constitués de 50 tonnes de riz, 2000 seaux avec robinets, 1200 seaux poubelles, 200 cartons de savon, 147 cartons de gel et 50 cartons de javel. Le Premier ministre a accompagné ces kits sanitaires et vivres d'une enveloppe de 5 millions de FCfa.

Kobenan Kouassi Adjoumani a précisé que le chef du gouvernement, par cette action, veut « permettre à ses parents du Sud-Comoé de disposer du minimum pour faire face à la pandémie ». Il a invité les populations de cette région à respecter les consignes du gouvernement, seule alternative pour lutter contre le Covid-19.

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural leur a aussi demandé de féliciter le ministre Aka Aouélé, fils de cette circonscription, pour le travail remarquable qu'il fait chaque jour pour stopper la propagation du coronavirus en Côte d'Ivoire.

« C'est vrai, en tant que président de conseil régional du Sud-Comoé, il est présent parmi nous. Mais en réalité, il est ici momentanément parce que le travail l'attend ailleurs.

Dans le cadre de la lutte contre cette pandémie, il a joué un rôle important, un rôle qu'il continue d'ailleurs de jouer.

Et ce serait être ingrat si au moment où nous sommes ici, nous ne prenions pas la parole, au nom du Premier ministre, pour le saluer, lui dire merci, l'encourager à faire davantage pour que les Ivoiriens oublient cette pandémie », a-t-il déclaré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.