Congo-Kinshasa: Paralysie totale des activités au Grand marché "Zando"

Le confinement de la commune de la Gombe a littéralement paralysé des activités dans l'épicentre des affaires à Kinshasa. Ce, suite à la décision du gouverneur de la ville de confiner, pendant deux semaines, soit du 6 au 20 avril, la commune de la Gombe afin d'éviter la propagation de la maladie à coronavirus.

Comme on a pu le constater ce mardi 7 avril, deuxième jour du confinement, les activités commerciales au Grand marché "Zando" sont bloquées. Plus personne ne peut acheter ou circuler dans l'enceinte de marché central. Les magasins et les dépôts sont fermés, les vendeurs ambulants y compris les vendeurs de denrées alimentaires n'ont plus accès durant cette période de confinement.

Entre les avenues Kasa-Vubu et Ruakadingi, on rencontre une forte barrière est érigée par la police.

Tous les vendeurs de produits de première nécessité ont dû traverser dans la commune de Kinshasa vers «Kato» pour vendre aux téméraires clients. Seuls les policiers et les agents de service d'assainissement dudit marché circulent et travaillent.

Le service d'assainissement met la propreté dans ce marché afin de permettre à l'équipe de la riposte de l'épidémie covid-19 de bien désinfecter cette partie de la commune. M. Tyvé Bokolole, encadreur au service d'assainissement au marché central, affirme avoir été doté d'équipements appropriés notamment, cache-poussière - gants et autres pour se protéger contre la contamination.

La police veille à ce qu'il n'y ait pas d'attroupements et de va-et-vient des individus sans motif. Mais surtout elle veille à la protection des biens de commerçants, sécurise les magasins et dépôts.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.