Congo-Kinshasa: COVID-19 - Félix Tshisekedi signe trois Ordonnances

«Je lance un appel à la solidarité nationale de tous les opérateurs économiques ainsi d'autres pays et organismes qui conduira à la mise en place d'un Fonds National de la Solidarité Contre le Coronavirus ».

Cette promesse faite par le Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi, lors de son adresse à la Nation, vient enfin de se concrétiser. Car, hier dans la soirée, le Porte-parole du Président de la République, a procédé à la lecture de trois ordonnances, dont l'une qui porte sur la création d'un Fonds National de la Solidarité Contre le Coronavirus (FNSCC) qui va rester ouvert à tous les potentiels bienfaiteurs.

Des promesses en acte, tels qu'annoncé par le service de la présidence, ce Fonds aura principalement pour mission de rechercher et collecter des moyens financiers destinés à servir sous forme d'aide, assistance ou soutien aux personnes physiques ou morales, personnels médicaux soignant, services médicaux et hospitaliers aussi qu'aux entreprises et autres structures exerçant une activité économique qui seraient particulièrement touchées par les conséquences économiques, financières et sociales de la propagation de la pandémie mondiale du Covid-19 et des mesures prises pour limiter la propagation. A cet effet, le FNSCC offre un moyen sûr aux particuliers, aux entreprises et organisations de tout genre, animés par un esprit philanthropique de contribuer pour lutter contre la pandémie à COVID-19.

Autrement dit, ce Fonds est chargé de centraliser toutes les donations financières nécessaires à la riposte contre la pandémie COVID-19. Le FNSCC nouvellement créé va, de ce fait, durer tout au long de cette période d'état d'urgence sanitaire décrété par le Président de la République. Il pourra se prolonger en cas de prolongation d'état d'urgence sanitaire. Ainsi, la gestion du FNSCC et réalisation de ses missions sont confiées à un comité de gestion composé de 7 personnes, dont un Coordonnateur du comité de gestion du Fonds, secondé par un adjoint, un délégué de la société civile, un délégué du Mouvement associatif des femmes, un délégué des entreprises de secteur public, un délégué des entreprises secteur privé ainsi que le Secrétaire technique du comité multi sectoriel de riposte au COVID-19, coronavirus. « Ces membres doivent jouir d'une crédibilité et moralité sans pareille, et travailler sous la supervision et l'autorité du Président de la République », l'on note dans cette ordonnance.

Hormis la création du FNSCC, une deuxième ordonnance a été lue par Kasongo Mwema, concernant l'Accord de don, conclu entre la RDC et l'Association Internationale du développement au titre de financement de projet régional de l'amélioration du système de surveillance des maladies en Afrique central 4ème phase. Sur ce, il est approuvé l'Accord de ce don d'un montant de 75 millions de dollars américains conclu le 18 octobre 2019, entre la RDC et AID. La troisième ordonnance concerne l'approbation de l'Accord de don conclu entre la RDC et l'AID au titre de financement du projet pour la préparation stratégique de la riposte du Covid-19.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.