Ile Maurice: Consommation - Pas de promotions en vue

Depuis le début du confinement, une hausse des prix de plusieurs denrées a été notée. De plus, en ce moment, les supermarchés et autres commerces n'affichent pas de promotions. Ces facteurs commencent à peser lourd sur le budget des consommateurs.

Sonny Wong, Senior Manager chez Innodis, explique qu'un des facteurs qui pèse lourd dans le panier des consommateurs est l'absence de promotion en cette période. Par ailleurs, si la crise internationale causée par le Covid-19 perdure, il craint que les prix de plusieurs commodités n'augmenteront, influencés par des fluctuations de notre taux de change.

Pourquoi les commerces n'affichent plus des pancartes vantant la baisse des prix sur des produits ? La réponse vient-elle de Muryoodeen Fauzee, directeur de Dreamprice? «Comment est-ce que les opérateurs vont vendre à un prix promotionnel alors que les fournisseurs distribuent à un prix normal ?» se demande-t-il. Pour compliquer la situation, le dollar est passé de Rs 35 à Rs 39.50 en trois mois, et cela a un impact direct sur le prix des produits importés.

Mais Jayen Chellum, secrétaire général de l'Association des consommateurs de l'ile Maurice (ACIM), n'est pas d'accord avec ce dernier point. Selon lui, le stock de denrées dont dispose le pays est suffisant pour alimenter la population jusqu'au mois de juin, au moins. «Donc, les commandes ont été passées au moment où le dollar était bas», explique-t-il. Il rappelle aussi que les prix avaient déjà pris l'ascenseur lorsque les Mauriciens ont commencé à se ruer vers les supermarchés avant le lockdown total.

Cependant, Antonio Maurer, un des responsables des supermarchés GSR, avance que les stocks sont restreints. «On apprend que les fournisseurs sont en manque d'effectifs et de permis pour circuler et que les employés sont parfois absents. Cela fait un mois que j'ai passé des commandes de grains secs auprès d'un fournisseur, et j'attends toujours» ,dit-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.