Maroc: Rumeurs et fake news empoisonnent l' atmosphère

Le ministère de la Santé appelle à ne pas donner crédit aux assertions vu leur impact psychologique sur les familles des patients

Le ministère de la Santé a appelé à ne pas donner de crédit ou faire chambre d'écho aux rumeurs, au regard de leur impact psychologique sur les familles des patients atteints du coronavirus. Dans un communiqué, le département a exhorté "tous les citoyens et les médias nationaux à ne pas diffuser et propager les rumeurs compte tenu de leur impact psychique négatif sur les familles des patients", affirmant qu'il incombe exclusivement au ministère de la Santé de faire le point sur la situation épidémiologique liée au Covid-19, y compris le nombre de décès parmi le personnel de la santé.

Le ministère a dans ce contexte démenti les rumeurs selon lesquelles un troisième médecin serait décédé à Marrakech, et a souligné que "jusqu'à présent, il n'y a pas de troisième victime parmi les professionnels de la santé dans la région de Marrakech-Safi". Abordant la cause du décès d'une femme médecin à l'Hôpital Mohammed V de Casablanca et d'un médecin retraité à Meknès, le département a expliqué que les deux victimes avaient fréquenté l'un des sujets infectés et que leur contamination n'est pas survenue lors de l'exercice de leur fonction. Il affirme à cet égard "partager les sentiments des familles des deux défunts suite à cette perte douloureuse", tout en saluant avec fierté les efforts consentis par les cadres et professionnels de la santé et les professionnels de la santé au service de l'humanité en vue de lutter contre la propagation du Covid-19.

En outre, le ministère a affirmé son engagement à fournir tout le matériel et les moyens de prévention aux cadres de la santé qui exercent dans les différents établissements hospitaliers et à déployer davantage d'efforts afin de doter les professionnels des équipements de protection individuels contre le risque de contamination. Il a aussi appelé les citoyens à se conformer en permanence aux mesures de confinement afin d'endiguer la propagation du coronavirus dans le Royaume.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.