Algérie: Journées virtuelles du court métrage - Audience appréciable, organisateurs satisfaits

Alger — Les premières Journées virtuelles du court métrage (31 mars -7 avril) auront permis à un public nombreux et réactif d'apprécier cette nouvelle expérience, imposée par les exigences du confinement sanitaire, et même de mettre en avant le potentiel de trois jeunes réalisateurs.

Rassemblant quelque 20 courts métrages, ces journées ont été organisées par le Centre national de la cinématographie et de l'audiovisuel (CNCA) qui s'est ainsi adapté aux mesures de confinement et de distanciation sociale induites par la pandémie du nouveau coronavirus.

Après diffusion sur Facebook, le public a choisi de plébisciter "Laarbi Rabiâ", de Mohamed Mustapha Allouane, un court métrage relatant l'histoire d'un jeune homme à l'existence précaire, vivant de petits boulots et sans autre perspective que celle d'en finir en s'immolant par le feu.

Le film "Lopse" (Aymen Bennour) sur l'emprise des jeux-vidéo et les dangers de la réalité virtuelle sur la santé mentale des individus s'est classé deuxième, alors que la troisième place est revenue à Sofiane Adjal avec son "Stay Strong", un film intimiste sur la solitude et la détresse psychologique face à la maladie.

Autres films à retenir, "Broken Dreams" de Youcef Salaheddine Bentis" ou encore "Nadji" de Anouar Aouabdi qui traite, avec humour et dérision, du quotidien d'un village et de ses habitants à travers le regard d'un jeune garçon en quête d'une vie meilleure.

Beaucoup de vues, peu de vote

Expérimentée pour la première fois en Algérie, la diffusion cinématographique via les réseaux sociaux a permis une certaine fluidité dans la communication et la promotion de l'événement, de l'avis des internautes.

Certains films proposés ont dépassé les 5000 spectateurs, la moyenne du nombre de vues avoisinant le millier par film.

Mais l'expérience a permis au CNCA de constituer une base de données et de lancer une plateforme d'échanges au service de prochaines manifestations virtuelles, comme des cinéastes qui pourraient librement les consulter, argue la direction du centre.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.