Togo: 'Une malveillante intention'

8 Avril 2020

Le chef du MPDD, Agbéyomé Kodjo, est convoqué jeudi par la gendarmerie pour répondre d'un certain nombre d'accusation (utilisation illégale des emblèmes de l'Etat, atteinte à la sûreté de l'Etat).

'Cette seconde convocation signifie bien la malveillante intention du régime de conclure le dossier par l'arrestation du vainqueur (de la présidentielle)', s'insurge la 'Dynamique Kpodzro' qui avait soutenu la candidature de l'ancien Premier ministre.

M. Kodjo, qui a perdu son immunité parlementaire, affirme être le vainqueur de l'élection présidentielle du 22 février dernier.

Une élection remportée par Faure Gnassingbé avec plus de 70% des suffrages.

Il faut souligner que la crise du coronavirus a fait passer au second plan les affaires politiques.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.