Togo: Les communes appelées à se serrer la ceinture

8 Avril 2020

Le Togo s'est doté d'une ambitieuse politique de décentralisation. Les élections municipales ont constitué l'aboutissement de ce processus.

Reste à mettre en oeuvre les politiques budgétaires.

Ca semble mal engagé sur ce point précis. En effet, 117 communes ont vu leur projet de budget rejeté par l'Etat.

Au moins pour deux raisons, a expliqué mercredi le ministre de l'Administration territoriale, Payadowa Boukpessi.

D'abord, les projet manquent de réalisme; ensuite - et ce n'est pas la faute des communes - la crise sanitaire actuelle oblige le gouvernement à revoir les priorités pour donner la faveur à la santé et à l'accompagnement de la population impacté.

Pour le moment, les mairies sont invitées à assurer les dépenses obligatoires courantes (loyers, paiement des salaires, cotisations sociales ... ), sans engager de lourds investissements.

'Pour le reste, elles devront attendre les recettes effectives avant de procéder a lue nouvelles dépenses', indique le ministre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.