Cameroun: Batouri - La commune délocalise des commerces

Vendredi dernier, le maire Auberlin Mbelessa a annoncé des mesures qui vont permettre de lutter contre la propagation de la pandémie dans la localité.

La commune de Batouri est dans le bain dans la lutte contre le coronavirus. Cette municipalité poursuit la caravane de sensibilisation a travers les artères de la ville, chef-lieu de la Kadey. Les marchés, les boulangeries-pâtisseries, les mototaximen, les « bayam sellam » sont les principales cibles de cette caravane, conduite par le maire, Mbelessa Auberlin, accompagné de ses adjoints, du préfet de la Kadey, Rachel Ngazang Epse Akono, sans oublier le sous-préfet Angèle Maiwola Epse Ngon, ainsi que les sectoriels et les partenaires au développement établis dans cette ville. Au lancement de cette campagne de sensibilisation vendredi dernier, et à chaque arrêt, des messages forts ont été lancés à l'endroit des populations qui ont accueilli les mesures gouvernementales avec beaucoup de joie et de satisfaction. La commune de Batouri entend intensifier la campagne de sensibilisation à travers ses 150 villages et hameaux.

Pour ce faire, les marchés des vivres frais seront délocalisés afin d'éviter les encombrements observés, annonce le maire. De manière concrète, Auberlin Mbelessa a informé les commerçants qu'ils seront délocalisés pour certains à Trypano et au niveau de barrière et pour d'autres à Meyopo, un quartier périphérique de Batouri. Par ailleurs, les populations ont été invitées à se laver régulièrement les mains et à arborer les cache-nez pour mieux se protéger contre la maladie.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.