Cameroun: Assemblée nationale - Absents, mais présents

Dans l'optique de respecter les mesures de lutte contre le Covid-19, tous les députés ne sont pas admis en plénière. Ils participent aux travaux à travers des procurations.

Hier, au Palais de verre de Ngoa-Ekellé, un député a perdu sa sérénité. Il se plaint de n'avoir pas pu transmettre le mémo portant ses préoccupations à sa camarade déléguée par leur formation politique à la plénière de ce jour. Pourtant à ce moment-là, les travaux se déroulent à l'intérieur de l'hémicycle. L'élu du peuple argue qu'aujourd'hui, il n'est pas autorisé à assister physiquement aux travaux de ce jour. Mais, il a le droit de donner son avis sur les débats en cours. Et il ne peut le faire que par procuration.

En effet, le règlement intérieur de l'Assemblée nationale le lui permet. En effet, si l'article 71 autorise le député à déléguer son droit de vote, l'article 72 impose que cette délégation soit « écrite et signée par le délégant qui la transmet » à son collègue devant siéger en ses lieu et place. D'après la loi, un même député peut recevoir deux procurations. Ce qui l'autorise alors à parler au nom de trois parlementaires. Avec la pandémie de coronavirus, l'Assemblé nationale se conforme aux mesures barrières édictées par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le gouvernement de la République.

Parmi lesquelles : confinement et distanciation sociale. Au cours de cette session, seule une cinquantaine de députés sur les 167 que compte actuellement la chambre, sont autorisés à prendre part aux séances plénières. Selon le directeur des Affaires législatives de cette institution, un quota a été fixé proportionnellement au nombre de sièges dont dispose chaque formation politique présente dans cette chambre du Parlement. Le but étant que tous les huit partis soient représentés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.