Congo-Kinshasa: En détention provisoire, V. Kamerhe passe sa première nuit à la prison de Makala

Une vue du bâtiment abritant la salle d'audience à la prison centrale de Makala à Kinshasa.

Le directeur de cabinet du président de la République démocratique du Congo (RDC), Vital Kamerhe est placé, ce mercredi 8 avril 2020 dans la soirée, sous un mandat d'arrêt provisoire.

Après un interrogatoire de plus 4h du temps autour de la gestion des fonds destinés au financement des travaux dans le cadre du programme d'urgence de 100 jours, initié par le président congolais, Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe a été placé sous mandat d'arrêt provisoire par la Parquet général Près la Cour d'appel de Kinshsa/Matete.

Les sources concordantes affirment que le président de l'Union pour la Nation congolaise (UNC) est acheminé à la prison centrale de Makala où il doit passer sa première nuit.

Par ailleurs, la durée de la détention de Vital Kamerhe n'est pas encore connue. Toutefois, plusieurs sources renseignent que des hauts cadres de l'UNC ont entamé une réunion ce soir pour préparer la réplique. Aucun commentaire du côté de la présidence de la République, alors que le remplacement de Vital Kamerhe à son poste de Directeur de cabinet est incontournable.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.