Centrafrique: Un ministre délégué arrêté dans une affaire de faux passeports

Plusieurs arrestations ont été menées depuis quelques semaines à Bangui dans le cadre d'une enquête sur une affaire de faux passeports diplomatiques, parmi lesquelles le ministre délégué aux Affaires étrangères, Chancel Sekode, qui a été placé sous mandat de dépôt.

Le ministre délégué se trouve actuellement en détention préventive depuis vendredi dernier à la Section de recherches et d'investigations. Il est poursuivi pour faux et usages de faux passeports, explique son avocat. La perquisition du bureau du ministre a été menée ce mercredi, témoigne maître Malekoudou. La procédure progresse, bien qu'elle soit un peu lente, regrette-t-il.

Le MLPC, le parti d'opposition de Martin Ziguele auquel appartient Chancel Sekode, appelle dans un communiqué à ce que la présomption d'innocence du ministre soit respectée. Le MLPC dénonce aussi les tentatives d'instrumentalisation de cette affaire.

D'autres personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette enquête, notamment le directeur de cabinet de Chancel Sekode il y a un mois environ. La ministre des Affaires étrangères, Sylvie Baipo Temon avait été interrogées par l'Assemblée nationale sur ce dossier à la mi-mars. Reconnaissant l'existence de faux passeports diplomatiques, elle avait appelé les députés à attendre les résultats de l'enquête.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.