Congo-Kinshasa: Udps-Unc - Pas d'amalgame entre dossiers politiques et judiciaires

La direction politique de l'Unc, conduite par son secrétaire général a.i. Aimé Boji, était reçue en audience le mercredi 08 avril par le chef de l'état, à la Cité de l'Union africaine. L'entretien a porté sur l'état des relations entre l'Udps et l'Unc, au sein de la plateforme Cach (Cap pour le Changement), en coalition avec le Fcc (Front commun pour le Congo), dans le cadre de la gestion commune des affaires publiques pour la mandature de 2019 à 2023.

Selon Boji, l'Udps et l'Unc se sont gardés de faire de l'amalgame entre les dossiers politiques et judiciaires. Par conséquent, le dossier de l'interpellation de Vital Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l'État au parquet général de Matete, au sujet de l'utilisation des fonds destinés aux travaux de 100 jours pour la réhabilitation et la modernisation des infrastructures de base n'était pas à l'ordre du jour.

En clair, les deux parties sont d'accord pour le respect de l'indépendance, alors que Vital Kamerhe était en train d'être entendu avant sa mise sous mandat d'arrêt provisoire et son transfert à la prison de Makala.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.