Afrique: Le coronavirus pourrait provoquer une chute de 13% à 32% du commerce des marchandises

Dakar — Le commerce mondial des marchandises pourrait reculer de 13% à 32% en 2020 à cause de la pandémie de coronavirus, déclare l'Organisation mondiale du commerce (OMS).

Certes, l'OMS table sur une reprise des échanges en 2021, mais celle-ci "dépendra, dit-elle dans un communiqué, de la durée de l'épidémie et de l'efficacité des mesures adoptées pour y faire face".

"Presque toutes les régions enregistreront des baisses à deux chiffres du volume des échanges en 2020, les exportations les plus touchées étant celles de l'Amérique du Nord et de l'Asie", précise-t-elle.

Selon l'OMS, il pourrait y avoir une chute plus brutale du commerce "dans les secteurs ayant des chaînes de valeur complexes, notamment l'électronique et les produits automobiles".

"Le commerce des services pourrait être le plus directement touché par le Covid 19 en raison des restrictions visant les transports et les voyages", précise l'institution chargée de la santé aux Nations unies.

Le commerce des marchandises avait "déjà ralenti de 0,1% en volume en 2019, plombé par les tensions commerciales et le ralentissement de la croissance économique".

La valeur en dollars des exportations mondiales de marchandises en 2019 a diminué de 3%, tombant à 18.890 milliards de dollars.

La valeur des exportations de services commerciaux a progressé de 2% en 2019 pour atteindre 6.030 milliards de dollars, selon l'OMS.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.