Algérie: EST-La liste des arrivées se précise - Belaïli, retour de l'enfant prodige ?

9 Avril 2020

Le meneur de jeu algérien ferait très probablement son retour au Parc B, cet été. Ça se précise petit à petit.

C'était dans l'air depuis quelque temps déjà. Youssef Belaïli qui ne vit pas bien dans son club actuel, Ahly Djeddah, a fait savoir fin décembre que l'idée d'endosser de nouveau le maillot « sang et or » lui frôle l'esprit. Il y a quelques jours, le meneur de jeu algérien est passé à l'action. Il a fixé un ultimatum à ses employeurs. Si le club de Djeddah ne règle pas ses salaires impayés d'ici demain, il demandera officiellement la résiliation de son contrat. C'est dire à quel point les relations entre le joueur et les dirigeants d' Ahly Djeddah sont devenues altérées. Il faut savoir qu'à cause du coronavirus, bon nombre de clubs saoudiens connaissent des difficultés à honorer leurs engagements financiers envers leurs joueurs étrangers. Par ailleurs, le nombre de ces joueurs étrangers devra diminuer la saison prochaine.

Un contexte financier difficile qui a conforté Youssef Belaïli dans ses idées, lui qui ne s'est pas trouvé dans le projet sportif de Ahly Djeddah.

L'envie de revenir...

S'il s'était contenté de déclarations « d'amour » il y a quelques mois, Youssef Belaïli a exprimé clairement ces derniers jours son envie de revenir à l'Espérance de Tunis. Des contacts officieux ont, en effet, eu lieu entre le joueur et des personnes proches du sillage du club, histoire de tâter le terrain. L'idée que Youssef Belaïli revienne au Parc B ne déplait pas dans l'entourage proche du club. La valeur intrinsèque du joueur n'est plus à démontrer. Toutefois, Belaïli doit se plier à une révision financière. Le joueur ne doit pas s'attendre à un traitement financier aussi gracieux que celui du passé. D'un autre côté, il doit soigner ses rapports avec l'entourage proche du club, sachant bien qu'il est considéré comme « un joueur à problèmes » à cause de de son père « envahissant ».

Chaâlali veut revenir aussi

Un autre joueur a exprimé clairement son envie de revenir au Parc B. Il s'agit de Ghailane Chaâlali. Lui aussi a tâté le terrain. L'idée de voir Chaâlali revenir au bercail « sang et or » n'est pas à exclure à condition qu'il se plie aux mêmes nouvelles règles et restrictions que celles imposées à Belaïli. Il y a de fortes chances que Belaïli et Chaâlali évoluent de nouveau côte à côte sous les couleurs « sang et or » à condition qu'ils y mettent du leur. Deux affaires à suivre !

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.