Congo-Kinshasa: Kinshasa - Le Cardinal Ambongo plaide pour un confinement total accompagné de mesures humanitaires

Dans un message vidéo paru sur la toile le mercredi 8 avril 2020, le Cardinal Fridolin Ambongo Besungu s'est exprimé pour une seconde fois au sujet du développement exponentiel de la pandémie du Covid-19 en RDC, plus particulièrement à Kinshasa. Pour l'Archevêque Métropolitain de Kinshasa, « seul un confinement total de la capitale congolaise accompagné des mesures humanitaires serait efficace pour casser la chaîne de contamination à grande échelle ».

"L'épidémie de coronavirus nous a tous plongé dans une situation inhabituelle. Le premier cas à Kinshasa s'est manifesté le 10 mars 2020. Depuis lors, son développement est exponentiel. Nous en sommes maintenant à plus de 180 cas dont 20 décès. Ce qui a conduit au confinement partiel de Kinshasa qui, malheureusement, ne peut arrêter la chaine de contamination. A notre avis, seul un confinement total accompagné des mesures humanitaires serait efficace pour éviter le pire", a suggéré le Cardinal Fridolin Ambongo Besungu.

A ce sujet, il avait déjà plaidé pour un confinement intégral de Kinshasa, dans une déclaration faite le samedi 28 mars dernier à propos du confinement total intermittent de la capitale congolaise décrété par l'Exécutif provincial de la ville de Kinshasa, lequel avait connu un report de dernière minute.

"Je ne plaide pas pour un confinement total, mais je plaide pour un confinement intégral accompagné. Le mot accompagné est capital. Je connais la situation de mon peuple. Si vous confinez les kinois pendant deux ou trois jours, il y aura des morts. On ne peut pas le faire", avait prévenu le Cardinal.

Avant de souligner le fait que « le pouvoir tâtonne dans la gestion d'une matière aussi délicate que la santé ».

Signalons que la République Démocratique du Congo est, à ce jour, le pays le plus touché en Afrique Subsaharienne par la pandémie du covid-19 avec environ 183 cas des personnes testés positifs et 20 cas de décès confirmés par l'INRB, dont l'épicentre est la ville de Kinshasa. Cinq provinces sont, jusque-là touchées par ce virus, à savoir Kinshasa, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Ituri et Kwilu.

En outre, le Gouvernement provincial de Kinshasa a décrété un confinement total de la commune de la Gombe, foyer de la pandémie du coronavirus dans la capitale congolaise, en vue de casser la propagation à grande échelle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.