Afrique: COVID-19 - Plus de 10 000 cas confirmés en Afrique selon l'OMS

Le bureau régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l'Afrique vient d'annoncer plus de 10 000 cas confirmés du coronavirus (Covid-19) et plus de 500 décès sur le continent.

L'Afrique fait partie des derniers continents à être touché par le coronavirus, avec une croissance et une propagation exponentielles. La directrice du bureau régional de l'OMS pour l'Afrique, Dr Matshidiso Moeti explique que le Covid-19 a le potentiel de causer des milliers de morts, et de déclencher des bouleversements économiques. Sa propagation s'est faite par des cas importés, notamment des voyageurs en provenance d'Asie, d'Europe et des Etats-Unis. Le premier cas du coronavirus a été enregistré en Egypte le 14 février, puis l'épidémie a gagné les capitales africaines, avant de s'étendre dans certaines provinces.

L'OMS classe l'Afrique du Sud et l'Egypte au peloton de tête des pays touchés, avec respectivement 1 686 cas confirmés et 12 décès, et 1 322 cas confirmés et 85 décès. Face à la propagation vertigineuse de la pandémie sur le continent, l'organisation insiste sur l'isolement, la détection préococe, et la protection des travailleurs de la santé. Certains pays africains, notamment le Ghana, le Kenya, l'Ethiopie, l'Egypte, le Maroc, la Tunisie et le Nigeria ont étendu des tests nationaux. Pour l'OMS, l'isolement précoce est l'une des mesures de contrôle important. La lutte contre le coronavirus requiert une réponse décentralisée et adaptée à chaque contexte.

L'OMS invite les Etats à contrôler efficacement l'épidémie, mais à prévoir le pire. Face à la fragilité des sysèmes de santé en Afrique, elle souligne l'urgence de tout faire "pour empêcher que l'épidémie ne s'intensifie davantage, tout en insistant sur l'accompagnement des pays.

L'organisation onusienne s'inquiète de l'impact de la pandémie et lance un appel à la communauté internationale pour apporter un soutien technique et financier aux pays africains pour minimiser la propagation de la pandémie. Pour l'OMS, l'Afrique a encore la possibilité de réduire et de ralentir la transmission du virus. Pour y parvenir, elle invite les pays africains à intensifier rapidement leur réponse à la pandémie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.